Catégories
Hôtel Office du tourisme Location saisonnière Pros du tourisme Sujets de Société Hébergement

Pourquoi la France prend du retard dans les offres touristiques pour les LGBT+ ?

Certaines familles sont à la recherche de clubs « famille » pour leurs vacances, quelques séniors auront tendance à réclamer des établissements calmes, les adeptes du nudisme voudront chercher des lieux qui les accueillent. Bref, il en faut pour tous les goûts. Les LGBT+ (pas tous bien sûr) souhaitent se retrouver dans des endroits qui savent les accueillir. Si certains pays font des efforts en la matière. La France est bien en retard sur les offres à destination des gays et des lesbiennes.

Les professionnels du tourisme ont également quelques difficultés à aborder le sujet

Ce n’est pas notre ami Jean-Pierre Leclerc, www.linkedin.com/in/jeanpierreleclerc qui va nous contredire. Cela fait déjà plusieurs années qu’il se bat pour que des efforts soient réalisés pour mieux accueillir les LGBT+. Dans les grandes villes françaises, on trouve, bien sûr, des bars, des clubs, des sexshops et parfois des saunas. Par contre, concernant l’hôtellerie, il n’y a quasiment aucune offre pour les « gays only ». On peut trouver quelques hôtels « gay friendly ». Quant aux agences de voyages qui affichent des offres pour les gays et lesbiennes. Elles sont invisibles. Il faut ajouter que les écoles de tourisme abordent rarement, voire jamais cette question.

La France, première destination touristique au monde ?

Le pays aura accueilli (selon les statistiques officielles) un peu moins de 90 millions de touristes. Ce qui place le pays à la première place en nombre… mais la France est plus loin dans le classement sur le plan des recettes touristiques. L’Espagne a désormais dépassé la France sur ce point. Tout n’est pas négatif. Le pays a fait des efforts pour mieux servir les clients étrangers, mais les recettes tirées de l’activité touristique « profitent essentiellement à certains territoires » et notamment Paris ! Un rapport indiquait que le potentiel d’attractivité français ne serait pas assez exploité. La France « n’offre pas aux touristes toutes les opportunités de consommation ».

Une chaîne hôtelière …. « Hétéro friendly »

Il existe au moins une chaîne hôtelière qui a pour particularité d’accueillir principalement les gays et lesbiennes… mais pas que ! Il s’agit d’une chaîne qui est née en Espagne. Axel Hotels a ouvert, en 2003, Axel Hotel Barcelona, son premier emplacement dans la ville, marquant le début d’un projet. Quelques années plus tard en 2009, la chaîne s’est implantée à l’international avec Axel Hotel Berlin. Le rêve a continué à devenir réalité quatre ans plus tard en mai 2013, avec le lancement du premier hôtel au bord de l’eau à Maspalomas en Grande Canarie, l’AxelBeach Maspalomas. Deux ans plus tard, en juillet 2015, a marqué l’arrivée du TWO Hotel Barcelona by Axel, le deuxième point de rencontre Axel dans la ville ensoleillée de Barcelone. En mai 2017, ils ont ouvert le deuxième hôtel à Berlin, le TWO Hotel Berlin by Axel, suivi par AxelBeach Ibiza en mai 2017, et enfin l’ouverture de l’Axel Hotel Madrid en Août 2017. En mars 2019, ce fut l’Axel Hotel Venezia, le premier établissement en Italie. En janvier 2020, Axel Hotels a atterri aux États-Unis avec l’AxelBeach Miami à South Beach. Bientôt s’ajouteront quatre nouveaux hôtels, un sur l’île de Madère (Portugal), un autre à Valence, un à Bilbao et un autre à La Havane (Cuba) qui devraient ouvrir en 2020. Mais curieusement, rien n’est prévu en France !

Un site de location d’appartements ou de villas de vacances pour les LGBT

Vous ne le savez, peut-être pas, mais il existe un site permettant aux gays et lesbiennes de réserver une location chez un hôte au minimum… gay friendly. La fonction principale du site www.misterbandb.com est de jumeler les voyageurs LGBT potentiels avec des hôtes LGBT-friendly dans de nombreuses villes à travers le monde. Il n’y a aucun frais pour publier un appartement ou une chambre à louer sur misterbandb.com, mais le site facture 4% sur le prix de la chambre de l’hôte et 12% de la facture finale du client. Misterb & b a indiqué que 60% de ses hôtes à Paris n’utilisent pas d’autres sites d’hébergement de partage. Vous allez sourire, mais le site a été créé par un français, Matthieu Jost, qui a également lancé MyGayTrip. Cependant, la société a installé son siège social aux Etats-Unis !

Une destination à laquelle on ne pense pas …. Israël

Plusieurs offices de tourisme étrangers mettent en avant les offres pour les LGBT+ comme l’Espagne, l’Allemagne, la Croatie … mais également Israël !  Tel Aviv est célèbre pour ses plages, sa vie nocturne et la communauté LGBTQ : Tel Aviv est la destination gay ! La ville est ouverte, progressiste et accueillante qui contraste de manière frappante avec certaines des villes les plus religieuses et les plus restrictives d’Israël. Tel Aviv est connue internationalement comme l’une des villes les plus gay-friendly du monde, accueillant les touristes gays à bras ouverts et offrant également un refuge sûr à ceux de la communauté LGBTQ des pays environnants de la région.

Hôtels gays bienvenus à Tel Aviv

La ville propose également des hébergements « gay-friendly ». Le nouvel hôtel Inta offre une oasis gay urbaine pour hommes située dans un magnifique bâtiment des années 1920 à Jaffa. Idéalement situé près du marché aux puces de Jaffa – Shuk Hapishpishim, et à quelques pas de la plage, l‘Inta Hotel est le seul hôtel gay dédié de la ville. D’autres hôtels qui valent le détour sont situés près de Hilton Beach.

Il convient de citer : https://twobadtourists.com un blog qui donne pas mal d’informations sur les voyagistes (souvent hors de France) qui offrent des séjours, croisières, circuits… spécifiquement pour la clientèle gay et lesbienne.

On attend, désormais, que les professionnels du tourisme en France, s’intéresse aux besoins LGBT+. Atout France, les CRT, des ADT ou les Offices de Tourisme en France ; il faut vous remuer pour attirer une clientèle qui a un pouvoir d’achat très intéressant.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Pourquoi la France prend du retard dans les offres touristiques pour les LGBT+ ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.