Catégories
Événement Europe Sanitaire Destination

Europe : Il devient indispensable que les pays unifient leurs restrictions

L’ensemble des entreprises en Europe appellent les politiciens à changer de cap concernant les restrictions dues au Covid19 sur les voyages à l’étranger. Ils exigent également une meilleure coordination entre les États de l’Union Européenne.

Les autorités européennes tentent de trouver des critères communs

Le concept vise à convenir de critères et de seuils communs pour l’introduction de restrictions de voyage dans les meilleurs délais. Les autorités à Bruxelles proposent également la création d’une carte des zones à risques de l’UE et de règles uniformes pour les déplacements vers les zones à risques. Jusqu’à présent, par exemple, il y a eu des obligations de test et de quarantaine très différentes pour les personnes qui reviennent de voyage.

Business risk

Un critère commun pour les zones à risques

La Commission recommande, par exemple, de ne classer que les zones de l’UE comme zones à haut risque dans lesquelles le nombre de tous les nouveaux cas de Covid-19 signalés dans les 14 jours est supérieur à 50 et la proportion de tests positifs dans tous les tests de Covid-19 effectués pour 100 000 personnes est de 3% ou plus ou dans lequel le nombre de tous les cas de Covid-19 nouvellement signalés dans les 14 jours est supérieur à 150 pour 100 000 personnes.

Woman wearing a mask staring out the window during a lockdown

La quarantaine est désormais de 10 jours en Europe

Les personnes entrant dans ces zones pourraient alors être tenues de se mettre en quarantaine pendant 10 jours ou, de préférence, de passer un test Covid-19 à leur arrivée.

Quand les états mettront en œuvre des process communs ?

Selon un accord entre les représentants des Etats membres, l’accent devrait être mis dans un premier temps sur la comparabilité des données épidémiologiques et une meilleure communication des restrictions. En raison des différences existantes dans l’UE et des compétences nationales, une coordination plus étroite, exigera de grands efforts conjoints, a déclaré un diplomate de l’UE. Il devient évident que la discussion sur les autres sujets deviendra beaucoup plus compliquée en raison des conditions de départ différentes dans les États membres de l’UE

Graph Business Financial Investment Risk Word

Identifier les zones à risques (réels) en Europe n’est pas commun…

Par exemple, il y a une controverse sur le fait de savoir s’il devrait y avoir un système de couleur uniforme pour identifier les zones à risque au sein de l’UE. Jusqu’à présent, chaque pays a décidé pour lui-même et selon ses propres critères, quels autres pays ou régions de l’UE, il classait comme zone à risque. Par exemple, le gouvernement fédéral allemand met en garde contre les voyages en Espagne, à Bruxelles ou dans certaines régions de France. Les personnes qui arrivent en Allemagne depuis des zones à risque doivent faire un test Covid19 et, si nécessaire, se conformer aux exigences de quarantaine.

Les décisions changent trop souvent…

« Où pouvez-vous aller ? Quelles sont les règles pour votre voyage ? Que devez-vous faire après votre arrivée pour respecter les consignes ? (…) . La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré : « De nombreux citoyens ont récemment constaté que ces règles changent très souvent … Nous avons besoin de plus de clarté et de prévisibilité »

Besoin d’un lien entre la santé et l’économie

Les restrictions de voyage sont un outil politique pour contenir la pandémie. « Cependant, les restrictions de voyage risquent d’affecter gravement les activités économiques telles que le commerce et l’investissement ».  Les associations patronales demandent qu’une évaluation de l’impact économique fasse partie des considérations futures lors de la classification des États et de la décision des avertissements de voyage par le ministère des Affaires étrangères. À l’avenir, le ministère des Finances devrait être systématiquement associé à la préparation des restrictions de voyage.

La recherche de solutions qui favorisent à la fois la protection de la santé et les activités économiques est importante.

« De nombreuses entreprises placent leurs espoirs sur des tests rapides qui pourraient au moins réduire les restrictions de voyage et les temps de quarantaine. ».  Afin de minimiser les risques pour les vacanciers et les voyageurs d’affaires ainsi que pour le grand public, des capacités de test suffisantes devraient être mises à la disposition de ceux qui reviennent de zones à risque »

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Europe : Il devient indispensable que les pays unifient leurs restrictions »

Evidemment il est nécessaire d’aller tous dans le même sens, coordination, uniformisation…Mais combien cela va être compliqué pour faire « simple » et ne pas sortir des processus rédhibitoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.