Catégories
Asie Destination

Les portes s’ouvrent, peu à peu, en Ouzbékistan et au Népal

Une information pour deux pays bien différents mais chacun propose des invitations à voyager. L’Ouzbékistan, au cœur de l’Asie Centrale, reste dans les mémoires le carrefour des civilisations avec les traces des grands empires. Le Népal, un pays d’Asie du Sud, est celui des plus hautes montagnes au monde dont le Mont Everest reste de renommée mondiale.

« L’Ouzbékistan est encore peu fréquenté par les touristes. Pourtant, qui ne rêve de découvrir Samarcande, Boukhara ou Khiva, ces villes-oasis aux noms évocateurs ? Ou de s’aventurer sur les pistes caravanières de l’ancienne Route de la soie, dans ce pays d’Asie centrale aussi grand que la France qui depuis la mort d’Islam Karimov en 2016, au règne sans partage pendant vingt-six ans, a commencé une certaine détente politique » (Le Monde)

Selon différents médias locaux, l’entrée en Ouzbékistan devrait être à nouveau possible à partir du 1er octobre. Des visites de groupe organisées ou des voyageurs individuels peuvent ensuite visiter à nouveau le pays sur la route de la soie. Tous les voyageurs doivent avoir un test Covid-19 négatif.

Le Népal en hauteur …

Le Népal est situé entre la région autonome du Tibet en Chine et l’Inde. Le pays possède 8 des 10 plus hauts sommets du monde, dont le mont Everest – le plus haut du monde – à la frontière avec le Tibet, et Lumbini, le lieu de naissance du Bouddha Gautama, le fondateur du bouddhisme.

Monarchie depuis des centaines d’années, le Népal a été déclaré république en juin 2008. L’hindouisme et le bouddhisme coexistent ici pacifiquement. Mt. Everest, Pashupatinath, Lumbini, Boudhanath, Janakpur Dham et le parc national de Chitwan sont quelques-unes des nombreuses attractions.

Le Népal prévoit également d’ouvrir ses propres frontières à partir du 17 octobre. La possibilité d’entrée n’est disponible que pour les vacanciers qui souhaitent partir en montagne ou en trekking au Népal. Vous devez également avoir un test Covid négatif à l’entrée avec vous, qui ne doit pas dater de plus de 72 heures.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Les portes s’ouvrent, peu à peu, en Ouzbékistan et au Népal »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *