Catégories
Europe Destination

Fermeture de Tenerife : une erreur du gouvernement régional

Nous avions annoncé la fermeture de Tenerife aux touristes comme nombre de médias en Europe. Cette annonce a déclenché, notamment, au Royaume-Uni une avalanche d’annulations de départs.

Une conférence de presse incomplète

Le fait est que mercredi, s’est tenue une conférence de presse du gouvernement canarien dans laquelle ils ont parlé du resserrement des mesures aux frontières, sans expliquer que les voyageurs internationaux n’étaient pas concernés par ces nouvelles restrictions.

L’association des hôteliers en conflit avec le gouvernement régional

L’explication malheureuse a provoqué un conflit entre Ashotel (Asociación Hotelera y Extrahotelera de Tenerife) et le gouvernement canarien, dont le ministre de la Santé avait expliqué que des mesures très sévères devaient être adoptées à Tenerife. Jorge Marichal, président de l’Association, a reconnu que mercredi soir, les hôteliers ont connu un débordement d’appels clients, dès que les nouvelles restrictions sur l’île ont été publiées. « La fermeture de Tenerife a produit de nombreux malentendus parmi les touristes qui avaient prévu de se rendre sur l’île ».

L’épidémie sur l’île de Tenerife est sérieuse

Ce mercredi, Tenerife a enregistré 242 nouvelles infections en une seule journée et un taux d’incidence cumulé qui a atteint 127 cas pour 100 000 habitants en sept jours, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie. Au vu de ces données alarmantes, le président d’Ashotel reconnaît que les nouvelles mesures, pour Tenerife, décrétées par le gouvernement des îles Canaries « sont prises pour prévenir » les infections en forte augmentation.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.