Catégories
Événement Politique

Etats-Unis : des partisans de Trump dans le Capitole

Le Congrès a certifié la victoire du démocrate Joe Biden à la présidentielle américaine, dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 janvier. Les partisans ont fait irruption dans le Capitole après un discours violent de Donald Trump.

Couvre-feu à Washington

La police de Washington a annoncé avoir procédé à 52 interpellations après l’intrusion de partisans pro-Trump dans l’enceinte du Congrès américain, mercredi 6 janvier. 26 personnes auraient été arrêtées dans l’enceinte même du Capitole. Au total, 47 des 52 interpellations étaient en lien avec des violations du couvre-feu imposé dans la ville à partir de 18 heures par la maire Muriel Bowser, en réponse aux troubles.

Des réactions en chaine aux Etats-Unis et dans le monde

Les anciens présidents condamnent les violences. Pour Barack Obama, ces violences sont un moment de déshonneur et de honte pour l’Amérique. Bill Clinton a évoqué une attaque sans précédent contre les institutions américaines, « nourrie par plus de quatre années de politique empoisonnée ». « La mèche a été allumée par Donald Trump », a accusé l’ancien chef d’Etat. Berlin a appelé les pro-Trump à « cesser de piétiner la démocratie ». Londres dénonce des « scènes honteuses ». Le président français Emmanuel Macron a appelé à ne rien céder face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *