Catégories
Travel Opinion Technologie

Que fais-tu ? … à quoi rêves-tu ?

Nous sommes heureux que cette chronique ait été beaucoup appréciée. Les amis de MisterTravel.news ont pour la plupart répondu avec gentillesse et franchise !

Nous publions encore ces prochains jours les derniers témoignages avant de vous offrir une nouveauté.

Aujourd’hui, c’est Laurent Briquet qui se livre. Nous connaissons depuis longtemps son professionnalisme et son humour souvent décapant ! Il le prouve encore dans ses réponses d’aujourd’hui !

Il a effectué un sacré parcours dans le tourisme : En 1988, il était commercial pour Turquie Conseil. Il a passé plus de 10 ans chez La Compagnie des Voyages. Il a pris le virage du web en 1999 en prenant la direction générale d’eBookers. Il est parti chez Promovols pendant un an. Puis net Managers pendant près de 5 ans. Il a été DG et associé chez Expertiz.biz pendant 5 ans. On le retrouve en 2011 chez Accovia. Il passe près de 2 ans dans le groupe Marietton lors de l’acquisition de Voyages Auchan. Et enfin, depuis 2015 ; dans le groupe de Raphaël Torro : SpeedMedia et Resaneo.  

– quelles sont tes activités actuelles aussi bien personnelles que professionnelles ?

Côté professionnel, cela fait déjà de nombreuses semaines que sur le Web et la techno nous sentons les choses évoluer dans le bon sens. Nous sommes sur du frétillement et pas du bouillonnement mais cela commence enfin à bouger. Les agences et TO affûtent leurs outils pour une reprise d’activité tant attendue/espérée. Depuis la fin d’année 2020 et ces cinq premiers mois de 2021, nous œuvrons pour travailler plus que pour nous occuper comme ce fut le cas certains mois de l’an passé. Nous avons eu la chance de développer de nouveaux outils et nous en avons amélioré/peaufiné d’autres afin d’offrir toujours plus de possibilités à nos clients (module Groupes, moteur vol/hôtel, Open Package, nouveaux sites Web). Les journées redeviennent (trop) courtes niveau Business.

Côté personnel, j’ai repeint les volets de ma maison durant la première phase de confinement, j’ai préparé de nombreux voyages persos qui n’ont pas pu avoir lieu faute de fermeture des destinations, sans cesse et sans fin, j’ai aussi manié le béton à la tonne pour faire d’autres travaux, j’ai continué à rêver de pouvoir partir et voyager, et finalement, après le troisième confi, je devrais prendre la route pour un petit road trip en moto avec des amis. Ce ne sera pas l’Irlande comme prévu initialement mais le Centre de la France, une dizaine de jours, d’Est en Ouest pour découvrir j’espère de nombreux coins perdus et merveilleux.

– quelle sera ta prochaine destination quand les frontières rouvriront ?

J’habite en Île de France, donc le moindre changement de région, quelle qu’elle soit c’est déjà traverser des frontières, même pour aller chez mes parents en Bretagne… Plus sérieusement, je suis un inconditionnel des grands espaces et des contrées reculées. Mes deux derniers voyages étaient l’Ecosse en moto (c’est tout juste fabuleux) et la partie Nord du Chili (avec là, pour le coup, des paysages, une faune et une flore qui m’ont scotché). Prochains souhaits sur la liste, grand tour d’Irlande en moto, les pays scandinaves, une partie de l’Amérique latine que je connais moins et, forcément, l’Asie (Laos, Cambodge, Corée du Sud…). Je serais bien passé vers le Luxembourg ou la Suisse mais après plus d’une année de Covid et d’ultra-serrage de ceinture économique, je n’ai vraiment plus rien à y déposer…

– à quoi ou à qui rêves-tu le plus fort ?

A qui ? Ma femme. Je me suis dit que si je ne parlais pas d’elle et qu’elle tombait sur cet interview… Je rêve de toi aussi Serge. Nous sommes vaccinés. On s’est fait la bise. Nous sommes en terrasse, rue de la Paix à une bonne table (je sais que tu adores les rillettes en fût, une escalope sur une belle salade, une gamelle de morilles, de belles frites, une bonne cave avec un vin de Chinon) … car pour bien dîner il faut être peu. Nous échangeons et rions de proverbes et autres contrepèteries (comme d’habitude quoi).

A quoi je rêve ? Que la mémoire humaine soit moins courte. On applaudissait des corporations il y a quelques mois (médecins, infirmiers, pompiers, policiers, éboueurs et j’en passe) pour les oublier complètement au gré de l’actualité voire même leur jeter des pierres ou leur tirer dessus. Insupportable. On critiquait aussi en masse cette mondialisation quand le PQ et les masques et les circuits imprimés venaient à manquer. On critiquait cette dépendance à l’Asie pour fabriquer toujours et encore moins cher. On commençait enfin à parler de retour à une consommation plus “responsable”, une fabrication moins “lointaine”, plus “équitable” … qu’en reste-t-il à l’orée d’une reprise économique qui s’annonce ? Rien. On se dépêche à nouveau de commander en Chine maintenant parce qu’après il sera trop tard, les autres seront déjà passés…

A quoi je rêve pour le Tourisme ? C’est plus un espoir qu’un rêve. Cette foutue pandémie a mis à bas l’économie et à terre notre secteur. Espérons qu’il y ait le moins possible d’entreprises et de gens sur le carreau. Le retour se fera peut-être progressivement, aussi je rêve que tout le monde puisse voire la coupe à moitié pleine plutôt qu’à moitié vide pour po.si.ti.ver.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Que fais-tu ? … à quoi rêves-tu ? »

Il nous fait rêver ce monsieur tant il est semble sympathique au travers de ce petit portrait.. C’est bien cette rubrique qui fait découvrir aux vieux de la vieilles celles et ceux qui assurent la relève avec autant de panache.. Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *