3 mars, 2024
spot_img

Brésil : comment se prépare-t-on au carnaval hors saison ?

Après l’annulation du carnaval de rue, les traditionnels défilés de Rio de Janeiro de février et mars ont également connu un changement de calendrier en raison de la pandémie. En janvier dernier, Eduardo Paes, maire de la deuxième métropole brésilienne avait annoncé que les défilés de renommée mondiale dans le Sambodrome seraient reportés à la fête de Tiradentes le 21 avril en raison d’une augmentation des cas de Covid 19.

São Paulo, la ville la plus peuplée du pays, avait également décalé ses célébrations. La décision était intervenue après une réunion des maires et des secrétaires à la santé des deux villes, ainsi que des présidents des associations d’écoles de samba. Selon un article du journal “Folha de S.Paulo”, le secrétaire à la Santé de Rio de Janeiro, Daniel Soranz, avait alors exprimé l’espoir que, vers la mi-avril, la vague d’infections pourrait avoir diminué.

Cette semaine, Paes a annoncé que l’utilisation de masques dans les espaces clos ne sera plus obligatoire. Cependant, les autorités ont averti que l’obligation de présenter le certificat de vaccination avant d’entrer dans les espaces clos restera en vigueur jusqu’à la fin du mois de mars. Quant à Soranz, il a déclaré que le Brésil connait le taux de transmission le plus faible depuis le début de la pandémie, et une positivité inférieure à 5%, avec une diminution progressive ces dernières semaines. En effet, 83,8% de la population de Rio a déjà le cycle complet de vaccination (vaccin à deux doses ou à dose unique), un indice qui atteint 89,2% si l’on considère la population pouvant être vaccinée (personnes de plus de 5 ans), et que 42,3% d’entre eux ont déjà la dose de rappel.

Tout serait donc en voie de préparation pour ces évènements uniques dont le programme est à consulter sur la page officielle : https://www.riocarnaval.org/fr/programme-du-carnaval-de-rio/programme-complet-du-carnaval

A découvrir dans la même catégorie..

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai eu la chance d’assister plusieurs fois au carnaval de Rio…Indescriptible car j’épuise mon stock de superlatifs..Cependant je peux oublier que comme beaucoup de choses aujourd’hui, le Carnaval de Rio devient de plus en plus un business où plusieurs millions d’euros sont engagés pour les grandes écoles et certaines se retrouvent parfois impliquées dans certains trafics et autres déviances avec les assassinats et les pressions inhérentes aux milieux où de grande sommes d’argent entrent en jeu .
    Je pense aussi aux carnavalescos, ces personnes responsables de définir l’esthétique du défilé font des recherches historiques vraiment poussées sur le thème choisi. A partir du résultat de cette recherche ils écrivent les paroles de la “samba-enredo”, une sorte de chanson, d’un hymne à l’école, les costumes et l’allégorie des chars…/
    qu’auront ils imaginé pour ce carnaval 2022 ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour