Catégories
Destination

Nouvelle destination : Sainte Cilana, un secret d’île à découvrir

Sainte Cilana, nouvelle île-paradis dans l’Océan Indien s’ouvre au tourisme aux dires de l’ambassadeur Shavetil Grint qui vient de prendre fonction en France. Avant sa présentation officielle le 29 mars, au siège des Entreprises du Voyage, il a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions.

MTN : Monsieur l’Ambassadeur, peu  d’entre nous avaient entendu parler de votre territoire jusqu’ici. Comment se fait-il que ces paysages d’une très grande beauté nous soient si peu connus. Pourquoi maintenant et quelle est l’offre sur place ?

S.E.Shavetil Grint : Tout d’abord, je voudrais remercier les Entreprises du Voyage qui nous ont beaucoup aidés à entreprendre cette démarche en direction de la population française. Nous considérons que le sur-tourisme a vécu. D’une part, bien des voyageurs sont à la recherche de découvertes et d’expériences et, d’autre part, nous cherchions un moyen de nous développer économiquement en tenant compte d’emblée des enjeux environnementaux. Le fait que nous soyons restés plus ou moins isolés jusqu’ici nous permet précisément de développer pas à pas un tourisme durable. Depuis 3 ans nous avons désormais un petit aéroport  facilement accessible depuis l’ïle Maurice ou l’île de la Réunion mais beaucoup de liaisons se feront à bord de bateaux de petites dimensions fonctionnant partiellement à l’aide de panneaux solaires.

MTN : Dans la mesure où peu de personnes connaissent votre île, pouvez-vous en préciser les atouts ?

S.E. Shavetil Grint : Je pense sincèrement que les Français, parmi les touristes les plus avides de curiosités seront éplapourdis  par la découverte. Sainte Cilana est non seulement un lieu parfait pour s’acagnarder. Par ailleurs les Cilaniens s’accointent facilement et respectent une tradition d’accueil héréditaire. L’authenticité et l’extrême beauté  et la grande variété des paysages, du Nord au Sud sont ce qui se remarque immédiatement. Le centre de l’île dans la région de Romanazstan est reconnu, de tout temps pour son inspiration et ses rituels mystiques mais rien ne vaut l’expérience sur place. Nous sommes de culture bouddhiste et la culture tient une très grande place à Sainte Cilana

MTN : Vous semblez souligner la richesse de la flore et de la faune sur place. Que peut-on y découvrir ?

S.E. Shavetil Grint : De ce point de vue il y a (si vous voulez bien me pardonner cette expression qui m’enchantait au Québec) de quoi être aux petits oiseaux, c’est-à-dire, totalement enchantés. Côté flore nous possédons 290 espèces rares qu’abritent, à l’intérieur des terres quatre très grandes forêts primaires. Avec notamment des plantes serpentines capables de s’enfouir dans la terre en creusant des tranchées lorsqu’elles se sentent en danger. Notre île est fleurie toute l’année jusqu’au bord des plages car notre littoral bénéficie d’eaux cinq fois moins salées que votre Mer Méditerranée par exemple. Cela permet le développement d’une flore et d’une faune spécifiques pour laquelle nous sommes en attente de classement par l’Unesco. On peut très facilement croustiller au bord des plages, même si nous tenons à ce que les restaurants y restent en nombre restreint.

MTN : Allez-vous passer par des Tour-opérateurs en France et si oui lesquels ?

S.E. Shavetil Grint : Bien sûr mais en un premier temps, nous misons sur les contacts que nous venons de nouer avec la presse française et sur une campagne en vidéo 3D sur différents réseaux sociaux qui permettront aux futurs voyageurs d’intégrer leur propre image dans nos paysages. Nous soutenons d’emblée toutes les tendances gay-friendly, inclusives, sustainable, black- friendly, white-friendly, women -friendly, genrées ou non. Notre tradition d’accueil est ancestrale et inclut, depuis toujours, les libertés les plus larges. Dites à vos lecteurs qu’ils et elles seront accueillis avec la plus grande ouverture. Si les Cilaniens sentent que vous les aimez, ils vous contre-aimeront facilement.  Notre population, de tradition postéromaniaque est assez jeune. Un éductour est en préparation avec Les Entreprises du Voyage et nous espérons conquérir les nombreux et honorables voyageurs de votre pays.

Propos recueillis par Evelyne Dreyfus

Pour en savoir plus, visitez le site de Sainte Cilana : discoversaintecilana.com

SAINTE CILANA, UN SECRET D’ILE A DECOUVRIR   

La possibilité d’une île fut le titre d’un roman de Michel Houellebecq. Peut-être existe-t-elle cette île-paradis dans l’Océan Indien. C’est en tout cas ce que soutient  l’ambassadeur Shavetil Grint qui vient de prendre fonction en France et qui souhaite révéler l’originalité de Sainte Cilana (Santa Cilana) aux voyageurs français.

MTN : Monsieur l’Ambassadeur, peu  d’entre nous avaient entendu parler de votre territoire jusqu’ici. Comment se fait-il que ces paysages d’une très grande beauté nous soient si peu connus. Pourquoi maintenant et quelle est l’offre sur place ?

S.E.Shavetil Grint : Tout d’abord, je voudrais remercier les Entreprises du Voyage qui nous ont beaucoup aidés à entreprendre cette démarche en direction de la population française. Nous considérons que le sur-tourisme a vécu. D’une part, bien des voyageurs sont à la recherche de découvertes et d’expériences et, d’autre part, nous cherchions un moyen de nous développer économiquement en tenant compte d’emblée des enjeux environnementaux. Le fait que nous soyons restés plus ou moins isolés jusqu’ici nous permet précisément de développer pas à pas un tourisme durable. Depuis 3 ans nous avons désormais un petit aéroport  facilement accessible depuis l’ïle Maurice ou l’île de la Réunion mais beaucoup de liaisons se feront à bord de bateaux de petites dimensions fonctionnant partiellement à l’aide de panneaux solaires.

MTN : Dans la mesure où peu de personnes connaissent votre île, pouvez-vous en préciser les atouts ?

S.E. Shavetil Grint : Je pense sincèrement que les Français, parmi les touristes les plus avides de curiosité seront éplapourdis  par la découverte. Sainte Cilana est non seulement un lieu parfait pour s’acagnarder. Par ailleurs les Cilaniens s’accointent facilement et respectent une tradition d’accueil héréditaire. L’authenticité et l’extrême beauté  et la grande variété des paysages, du Nord au Sud sont ce qui se remarque immédiatement. Le centre de l’île dans la région de Romanazstan est reconnu, de tout temps pour son inspiration et ses rituels mystiques mais rien ne vaut l’expérience sur place. Nous sommes de culture bouddhiste et la culture tient une très grande place à Sainte Cilana

MTN : Vous avez souligné la richesse de la flore et de la faune sur place. Que peut-on y découvrir ?

S.E. Shavetil Grint : De ce point de vue il y a (si vous voulez bien me pardonner cette expression qui m’enchantait au Québec) de quoi être aux petits oiseaux, c’est-à-dire, totalement enchantés. Côté flore nous possédons 290 espèces rares qu’abritent, à l’intérieur des terres quatre très grandes forêts primaires. Avec notamment des plantes serpentines capables de s’enfouir dans la terre en creusant des tranchées lorsqu’elles se sentent en danger. Notre île est fleurie toute l’année jusqu’au bord des plages car notre littoral bénéficie d’eaux cinq fois moins salées que votre Mer Méditerranée par exemple. Cela permet le développement d’une flore et d’une faune spécifiques pour laquelle nous sommes en attente de classement par l’Unesco. On peut très facilement croustiller au bord des plages, même si nous tenons à ce que les restaurants y soient en nombre restreint.

MTN : Allez-vous passer par des Tour-opérateurs en France et si oui lesquels ?

S.E. Shavetil Grint : Bien sûr mais en un premier temps, nous misons sur les contacts que nous venons de nouer avec la presse française et sur une campagne en vidéo 3D sur différents réseaux sociaux qui permettront aux futurs voyageurs d’intégrer leur propre image dans nos paysages. Nous soutenons d’emblée toutes les tendances gay-friendly, inclusives, sustainable, black- friendly, white-friendly, women -friendly, genrées ou non. Notre tradition d’accueil est ancestrale et inclut, depuis toujours, les libertés les plus larges. Dites à vos lecteurs qu’ils et elles seront accueillis avec la plus grande ouverture. Si les Cilaniens sentent que vous les aimez, ils vous contre-aimeront facilement.  Notre population, de tradition postéromaniaque est assez jeune. Un éductour est en préparation avec Les Entreprises du Voyage et nous espérons conquérir les nombreux et honorables voyageurs de votre pays.

Propos recueillis par Evelyne Dreyfus

Informations pratiques et contact

Ambassade & Office du Tourisme de Sainte-Cilana

143 Boulevard Murat

75016 Paris

Contact@discoversaintecilana.com

discoversaintecilana.com

Facebook : https://www.facebook.com/Discover-Sainte-Cilana-109791908317589

Instagram : https://www.instagram.com/discover_sainte_cilana/

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.