2 mars, 2024
spot_img

Gênes: inauguration du MEI, le musée de l’émigration italienne

Si à l’ombre de la Statue de la Liberté, le musée de l’immigration d’Ellis Island raconte l’aube de ce creuset de cultures qui fut à la base des Etats-Unis d’Amérique, aujourd’hui, sur les rives de la Méditerranée, le nouveau MEI – Musée de l’émigration italienne révèle l’autre face de l’histoire : le départ de millions de personnes qui ont quitté le pays à la recherche d’une vie meilleure de l’autre côté de l’Atlantique.

Il a été inauguré le 12 mai dernier dans la Commenda di San Giovanni di Pre du XIIIe siècle – un bâtiment qui pendant des siècles fut un lieu d’accueil pour une humanité en transit, des pèlerins aux croisés, jusqu’aux émigrants du XIXe siècle.

Le MEI se veut un musée dynamique, tout comme les expériences de ses protagonistes. Réparti sur trois étages et 2800 mètres carrés, il raconte le phénomène migratoire dans ses différentes facettes et articulations à travers plus de 200 histoires de la vie réelle par le biais des journaux intimes, des photos d’époque, des autobiographies, des lettres, des journaux, des chansons et de la musique.

Les visiteurs pourront interagir avec les espaces et les objets et plonger dans des voyages virtuels à 360 degrés, ou consulter les archives du Centre international d’études sur l’émigration italienne, qui a collecté en ligne les documents de voyage de plus de 5 millions d’émigrants. Soixante-dix stations multimédias, 25 projecteurs laser et 1300 images originales seront les moyens d’explorer la mémoire collective du pays et même de “se mettre à table” avec ses protagonistes.

La quantité d’informations disponibles est impressionnante : non seulement les départs, les retours et les destinations, mais aussi les données sur les raisons qui ont poussé les gens à émigrer, les expériences professionnelles, de santé, de nutrition, d’accueil ou de racisme composent une narration immense et chorale, assemblée grâce à au travail conjoint des organismes publics et privés.

Notamment, les musées et centres internationaux comme le Ellis Island National Museum of Immigration à New York, le MUNTREF – Museo de la Inmigración à Buenos Aires et le Museu da Imigração do Estado de São Paulo à São Paulo, sans oublier le rôle fondamental joué par les nombreux associations d’Italiens dans le monde.

Plus d’informations sur https://www.museidigenova.it/en/mei-museum-italian-emigration

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour