Catégories
Pros du tourisme Entreprise du Voyage (EDV) Politique

Communiqué du EdV: la lettre de Jean-Pierre Mas, « D’un Ministre, l’autre »


Dans une lettre à l’industrie, Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, fait le parallèle entre l’engagement de la République
Dominicaine pour le développement de son tourisme, partagé lors du Congrès des Entreprises du Voyage, et notre nouveau Gouvernement privé de ministre des Transports et de Ministre du Tourisme.


« D’un Ministre, l’autre.
Le congrès des Entreprises du Voyage, du 4 au 10 mai à Punta Cana a permis de faire un point sur deux ans de crise sanitaire avec les
témoignages émouvants de cheffes d’entreprises ; d’aborder les sujets d’actualité tels que l’impact de la guerre en Ukraine, du réchauffement
climatique1 ou de l’inflation sur le tourisme et le transport ; de traiter de l’attractivité de notre secteur… Et de travailler en « ateliers » dont
certains ont été surbookés.
Au-delà du contenu et de la qualité d’accueil du Melia Caribe, les congressistes ont retenu deux interventions du Ministère du Tourisme de
République Dominicaine :
Jacqueline Mora, vice-ministre du tourisme de République Dominicaine, s’est livrée à une analyse fine du marché français et
de ses potentialités de développement.


David Collado, Ministre du Tourisme, au cours d’une intervention lumineuse a expliqué comment la rigueur dans la gestion
de la crise a permis à la République Dominicaine de rouvrir ses frontières et d’accueillir les touristes bien avant la plupart de
ses concurrents. Il porte et incarne avec passion et détermination la stratégie de développement touristique de son pays.
Son intervention a impressionné les congressistes.


A l’heure où la France n’a, provisoirement je l’espère, ni ministre du Tourisme ni ministre des Transports, je formule un vœu et un souhait :
Le vœu que le tourisme relève soit d’un ministre délégué auprès du Premier Ministre en raison de la transversalité des sujets, soit d’un
ministère ayant un pied à Bercy où s’effectuent les arbitrages et un pied aux Quai d’Orsay afin, maintenant que nous sommes sortis de
la crise Covid, d’impulser et de coordonner la promotion de la destination France à l’étranger.


Le souhait que Jean-Baptiste Lemoyne qui a parfaitement compris les enjeux économiques et sociaux de notre secteur soit reconduit
dans ses fonctions. Ce serait un signe positif pour des entreprises qui commencent à relever la tête. »

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.