Catégories
Agences Pros du tourisme

Hereban : témoin de 20 ans de mutations

Votre agence a 20 ans, que le temps passe vite…Les vingt ans  de l’agence de presse et communication Hereban sont doublement symboliques. Ils sont le témoin d’une belle longévité autant que le témoignage vivant des mutations de notre secteur.

Karine Foraud, sa fondatrice et directrice,  ne se préparait pas à la communication dans le tourisme. Cette Auvergnate a d’abord fait une rencontre passionnée avec une langue : l’allemand. Pourquoi ? Comment ? Aucune idée mais cet intérêt pour l’allemand aura parsemé son chemin d’opportunités qu’elle a saisies à pleines mains. Son agence en découle.

Les conseils d’un oncle journaliste dans le tourisme, quelques stages et voilà Karine intégrée, en 1996, à l’agence Herald, grandement renommée dans le secteur aérien. Spécialisée dans l’aérien, cette agence venait d’obtenir le budget Lufthansa. Une germaniste à bord était donc fort opportune. Lorsque l’agence fut fermée, Karine Foraud avait acquis suffisamment d’expérience pour créer, le 1er juillet 2002 la sienne propre, Hereban, dans laquelle l’ont suivie immédiatement Lufthansa, Scandinavian (depuis 15 ans), United Airlines et Star Alliance (depuis 19 ans). German Wings, Austrian, LOT, l’IATA, les offices de tourisme du Sri Lanka, d’Afrique du Sud, de la République Dominicaine ont suivi. Aujourd’hui l’équipe s’est étoffée de 4 membres supplémentaires, tous capables de travailler sur l’ensemble des budgets de l’agence.  Ce dont Karine s’avoue le plus fier, c’est de garder ses clients de renom au long cours, certains même depuis l’époque de l’agence Herald. La rançon, pour cette jeune femme et son équipe,  d’une fidélité réciproque due à un savoir-faire spontané et naturel de la relation humaine.

Mais Hereban est bien placée pour avoir un point de vue pertinent sur l’aérien. L’heure est-elle encore aussi propice qu’il y a une vingtaine d’années pour défendre le monde de l’aérien ? Pas de souci, répond Karine Foraud du tac au tac. «Les acteurs de l’aérien sont trop facilement condamnés alors que depuis longtemps déjà ils multiplient leurs efforts en faveur des bio-carburants et de l’environnement. Ils sont trop utilisés comme symboles de pollution. Mais c’est un secteur très résilient » La souriante patronne d’Hereban avoue trouver très intéressant d’en informer correctement ses interlocuteurs sans pour autant occulter certains excès.

RELATIONS DE PRESSE : IL FAUT SORTIR DU LOT

Alors, en 20 ans, qu’est-ce qui a changé dans les relations presse et dans la communication ? « Aujourd’hui, constate Karine Foraud, il faut être plus pointu. Avant il suffisait d’envoyer un communiqué de presse pour obtenir plein de reprises dans les médias. Aujourd’hui il faut cibler, angler en fonction de chacun d’eux et argumenter plus qu’auparavant. Il y a trop d’information en circulation. Nous devons sortir du lot pour trouver écho auprès des medias historiques ».

Et côté clients ? « Leurs demandes ont changé. Ils veulent plus d’expertise et un retour rapide sur investissement. Certains font l’amalgame entre relations presse et réseaux sociaux, parce que les « like » ça se voit vite et qu’ils rendent certains clients impatients, notamment les start-ups. Or il faut bien constater que derrière les réseaux sociaux, il n’y a pas beaucoup d’engagement qui en découle. Alors bien sûr, il faut expliquer et éduquer. Faire admettre que le temps auprès des medias traditionnels est plus long.

La dernière en date des aventures d’Hereban, c’est TravMedia dont elle dirige les opérations en France, Monaco et Benelux. Un système relationnel qui, selon Karine Foraud, correspond aux grands changements subis, ces dernières années par les relations de presse. TravMedia avec son workshop annuel l’IMM donne une grande visibilité des divers métiers de la communication et de la presse. C’est devenu un vrai réseau international qui a pris sa place en France après avoir été créé par Nick Wayland, ancien journaliste de tourisme australien en 1999. Un autre chapitre de l’histoire d’Hereban. Au fait : joyeux anniversaire !

Evelyne Dreyfus

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *