Catégories
Amérique du Nord Sanitaire

États-Unis: toujours des tests avant le départ

Le gouvernement américain continue d’exiger des tests de coronavirus obligatoires pour les voyageurs étrangers arrivant aux États-Unis, quel que soit leur statut vaccinal.

Ces derniers mois, les professionnels américains du tourisme ont demandé au gouvernement la fin des tests obligatoires pour les passagers entièrement vaccinés arrivant sur le territoire par avion. Dans une lettre envoyée le mois dernier et signée par des compagnies aériennes, des aéroports, des chaînes hôtelières, des associations et des entreprises du secteur au responsable sanitaire de la Maison Blanche, les intéressés ont souligné que d’importantes pertes économiques dues à cette mesure contraignante. Il a également été souligné qu’il n’y a aucune obligation de test aux frontières terrestres avec le Canada et le Mexique.

Les voyageurs vers les destinations étasuniennes doivent être testés la veille de leur vol international et ne seront autorisés à embarquer qu’avec un résultat négatif présenté lors de l’enregistrement. L’exigence de test s’applique quel que soit le statut vaccinal du passager et vaut à la fois pour les étrangers et les Américains. Sont exclues les personnes qui se sont récemment remises du Covid-19 et qui peuvent produire une lettre d’un médecin ou d’une autorité sanitaire.

En revanche, pour les vols à l’intérieur des États-Unis, il n’y a pas d’obligation de test et, selon une décision récente d’un tribunal fédéral, il n’y a plus d’obligation de porter un masque à bord non plus.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.