Catégories
Europe Opinion Sujets de Société Politique

Des “vacances sibériennes” à la Poutine, ça vous tente?

Dans la série “on vit une époque formidable”, l’agence fédérale du tourisme (Rostourisme), créée en 2004 par Vladimir “himself”, a développé un itinéraire touristique qui va au-delà de 1 200 km dans la région de Krasnoïarsk et en Khakasie et Touva sur les traces de Poutine lorsqu’il séjournait en Sibérie pendant ses vacances. Le premier groupe devrait partir en juillet et le voyage devrait durer 8 jours.

Selon le quotidien The Moscow Times, ces tours s’adressent aux touristes russes fans de l’actuel président qui passait souvent des moments de détente loin de Moscou, où il aimait pratiquer des sports de plein air et, surtout, se faisait photographier à profusion dans ses “exploits” physiques lors qu’il chassait ou faisait de l’équitation torse nu dans la taïga sibérienne.

Un outil supplémentaire de propagande qui a sans doute contribué à ériger la mythologie du dictateur; on se demande aujourd’hui, après les rumeurs sur sa maladie terminale, ce qui reste de l’homme fort de la nouvelle Russie…

Rostourism prépare également d’autres itinéraires: plus précisément, 24 nouvelles routes seraient déjà créées pour encourager le tourisme intérieur comme conséquence du conflit en Ukraine, qui a limité les possibilités de voyages internationaux des vacanciers russes.

En tout cas, si l’idée des “vacances sibériennes” à la Poutine, vous donne -littéralement- des frissons, les autres propositions alléchantes incluent la « Route du tsar » entre Saint-Pétersbourg et Moscou et le tour « Un nouveau jour se lève » sur l’île de Sakhaline.

Ce condensé d’idéologie récalcitrante a l’air tellement anachronique qu’on a du mal à croire que, encore en 2022, quelqu’un puisse mettre en question la faillite totale du système soviétique et songer à la création d’un nouveau modèle économique et social dans l’axe Europe de l’Est-Chine basé sur le nationalisme, l’autoritarisme et des décisions politiques qui bafouent systématiquement les libertés individuelles et les droits de l’homme.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.