Catégories
Economie Sujets de Société Conflits Asie

Sri Lanka: le peuple a explosé !

Depuis plusieurs mois, le pays souffre de graves pénuries : depuis quelques semaines, il n’y a plus assez de carburant pour satisfaire sa consommation, les pannes d’électricité sont quotidiennes et les prix à la consommation ont augmenté de 54,6% sur un an en juin, selon la Banque centrale*. La monnaie nationale a perdu près de 50% de sa valeur depuis mars, et le pays, privé de la manne du tourisme avec la crise du Covid-19, est incapable de payer sa dette extérieure de 51 milliards de dollars depuis avril. Il s’agit du résultat de la politique menée par la famille Rajapaksa qui n’a pas hésité à dilapider le pays.

Les manifestants envahissent le palais présidentiel

Le 9 juillet, les milliers de protestataires ont envahi le palais présidentiel situé à Colombo, ainsi que l’enceinte du ministère des Finances d’après Reuters. La foule était également rassemblée dans les rues alentour pour réclamer la démission du chef de l’Etat. Certains ont ensuite pénétré la résidence privée du Premier ministre, Ranil Wickremesinghe, en son absence « et ils y ont mis le feu » selon les services du chef du gouvernement.

Le Président et le Premier ministre vont démissionner

Le Président Gotabaya Rajapaksa a fui avant l’arrivée des manifestants. Le président, élu en 2019, a été escorté en lieu sûr par une unité militaire. Le président du parlement a annoncé : « Pour assurer une transition pacifique, le président a dit qu’il allait démissionner le 13 juillet ». C’est ce qu’avaient réclamé peu avant les responsables de partis, selon un membre du Parlement sur Twitter.

Des manifestations en Europe

De très nombreux Srilankais de confession bouddhiste, ont défilé à Paris et à Londres en soutien aux manifestants à Colombo. Ces émigrés, souvent de longue date, sont importants car ils envoient chaque année plus de 5 milliards d’euros à leurs familles.

On évoque la formation d’un gouvernement d’union nationale

En vertu de la constitution sri-lankaise, lorsque le Président et le Premier ministre démissionnent, c’est le président du parlement qui exercera les fonctions de président par intérim pendant 30 jours maximum. Pendant ce temps, le parlement élira un nouveau président dans les 30 jours parmi l’un de ses membres, qui occupera le poste pendant les deux années restantes du mandat en cours. Il faut espérer que le pays bénéficie d’un gouvernement d’union national. Jusqu’à ce jour, la plupart des dirigeants, de tout bord politique, ont pris de mauvaises décisions, sans parler de la forte corruption.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Sri Lanka: le peuple a explosé ! »

Bonjour à tous, petite précision concernant l’incendie de la maison du 1er ministre: ce ne sont probablement pas les manifestants qui l’ont incendiée, on voit clairement sur une vidéo un homme tout habillé de noir, portant un casque, s’échapper de la maison quelques secondes avant son embrasement. Il est aidé par des militaires et policiers. Pourquoi? peut être pour faire disparaître des dossiers?
Le président a pris la fuite cette nuit et est arrivé aux Maldives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.