Catégories
Sujets de Société Conflits Asie

Sri Lanka: la crise politique devrait se poursuivre

L’ex Président s’est enfuit aux Emirats Arabes Unis. Le Premier ministre, Ranil Wickremesinghe, a été nommé président par intérim jusqu’à ce que le Parlement se réunisse pour voter sur qui assumera officiellement ce rôle. Cette nomination ne plait pas dans la mesure où le Premier ministre travaillait déjà avec la famille Rajapaksa … chassée du pouvoir

Premier ministre à 6 reprises

L’annonce a été accueillie avec colère et frustration dans les rues de Colombo. Ranil Wickremesinghe, qui a été Premier ministre à six reprises, est accusé d’avoir protégé et soutenu la dynastie de la famille Rajapaksa pendant des années, les protégeant des accusations de corruption et permettant leur retour au pouvoir.

La pression de la rue aura peut-être raison de cette nomination

On pense qu’il démissionnera également sous la pression du peuple sri-lankais qui attribue la profonde crise économique du pays à la mauvaise gestion et à la corruption des élites politiques sri-lankaises.

Et l’armée ?

Beaucoup se demandent si l’armée interviendra pour diriger le gouvernement, du moins jusqu’à ce que l’ordre soit rétabli et qu’un nouveau gouvernement soit formé. Mais alors qu’une intervention militaire pourrait rétablir l’ordre dans les rues, il est peu probable que les chefs de l’armée veuillent prendre directement part au gouvernement. Il y a deux raisons à cela. La première est culturelle. Il y a eu des occasions où le pays aurait pu se plier au pouvoir de l’armée. Ce furent les années de guerre civile ethnique entre 1983 et 2009. L’autre raison est économique. Les principaux problèmes auxquels le Sri Lanka est confronté sont le résultat de la mauvaise gestion économique et de la corruption.

Une nouvelle administration devra obtenir rapidement des prêts internationaux ou une autre forme de soutien pour stabiliser l’économie et reprendre l’importation de nourriture et de carburant. Cela ne peut être possible qu’avec un dirigeant civil à la tête de telles négociations.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.