Catégories
Economie Conflits Asie Destination

Ni commode, ni bon marché… le dragon de Komodo!

Depuis le 1e août, les visiteurs qui souhaitent observer les varans géants sur l’île indonésienne de Komodo sont désormais priés de débourser l’équivalent de 250 euros au lieu des 10 euros précédents. 

Les autorités de la province de East Nusa Tenggara ont déclaré que la raison de cette forte hausse des prix était de réduire le nombre de visiteurs afin de mieux protéger ses animaux uniques. Les entreprises touristiques et leurs employés, quant à eux, ripostent par une grève d’un mois. Il faudra voir qui, tel ces féroces lézards, fait preuve de plus de ténacité!

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.