Catégories
Hôtel Travel Hébergement

Cambodge: le célèbre Grand Hotel d’Angkor vient de fêter ses 90 ans …

Le Raffles Grand Hotel d’Angkor est un hôtel de luxe historique situé à Siem Reap. Inauguré en 1932, il a été créé par l’urbaniste français Ernest Hébrard pour accueillir les premiers explorateurs et touristes visitant le site du patrimoine mondial d’Angkor Wat. Ce bel hôtel aura vu passer des personnages célèbres tels que Charlie Chaplin, Somerset Maugham, Jacqueline Kennedy, Charles de Gaulle, l’ex-reine espagnole Sofia, James Bond Roger Moore, et la famille Clinton. Il est l’un des principaux monuments de Siem Reap. L’emplacement lui-même est stratégique, situé entre le centre-ville et le parc archéologique d’Angkor, surplombant les jardins royaux de l’indépendance.

En 1997, l’hôtel a été rénové

Depuis 1994, l’hôtel appartient à la chaîne hôtelière Raffles (Accor), qui porte le nom de l’explorateur et fondateur de Singapour, Sir Thomas Stamford Raffles. Après d’importants travaux de rénovation, le Grand Hôtel a été solennellement rouvert en 1997. L’ascenseur aux portes en bois, qui conduit tranquillement les clients aux étages supérieurs, date des premiers jours.

le sanguinaire Pol Pot

L’hôtel a connu des heures sombres

Mais il y a aussi eu des moments sombres dans la longue histoire de l’édifice colonial – notamment dans les années du régime communiste de Pol Pot, qui a plongé tout le pays dans des souffrances sans fin avec ses Khmers rouges et, selon les estimations, a coûté la vie à près de deux millions de personnes.

Les employés de l’hôtel chassés par les Khmers rouges

Lorsque les guérilleros de Pol Pot ont envahi Siem Reap en 1975, plus aucun client ne séjournait au Grand Hotel.. Les Khmers rouges ont donné aux hôteliers et aux citoyens cinq jours pour quitter Siem Reap et se rendre à la campagne. L’armée rebelle se composait principalement d’adolescents sans instruction. « Ils n’avaient jamais vu de salle à manger, encore moins d’ascenseur comme celui du Grand Hôtel. Ils restèrent bouche bée. Ils ont utilisé les meubles de la chambre comme bois de chauffage ». Les troupes vietnamiennes n’ont mis fin au régime de terreur qu’en 1979.

Aujourd’hui, bien sûr, la vie est un peu plus douce et ceux qui iront au Grand Hotel Angkor seront enchanté non seulement par l’hôtel, le site archéologique mais également par la gentillesse de la population.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.