Catégories
Economie Aérien Europe Financier

ITA Airways: son futur se joue dans les prochains jours

Les participants à l’appel d’offres de la compagnie aérienne publique italienne ITA Airways (héritière d’Alitalia) ont jusqu’à aujourd’hui, lundi 22 août 23h59 pour présenter leurs nouvelles offres d’achat pour la compagnie.

Le consortium MSC-Lufthansa et le fonds américain Certares, spécialisé dans les investissements dans les entreprises du secteur du voyage et de l’hôtellerie sont les deux candidats au rachat. Les précédentes négociations n’avaient pas abouti puisque le gouvernement italien a jugé les offres inférieures à ses attentes.

Le 5 juillet dernier, lors de l’envoi des offres, MSC-Lufthansa avait estimé le prix du transporteur à 800-850 millions d’euros, tandis que Certares se contentait de 650 millions d’euros. Cependant, le gouvernement italien veut relever la barre, ce qui n’est pas un objectif facile car, selon les experts, le prix est voué à continuer de baisser avec le temps.

Selon le décret de privatisation, l’État italien continuera d’être actionnaire d’ITA Airways, ne le quittant définitivement qu’à une date ultérieure. Ainsi, le chapitre sur la participation entre en jeu. Dans le cas de MSC-Lufthansa, le gouvernement ne devrait pas avoir plus de 20%, laissant 60% pour MSC et 20% pour Lufthansa. Le fonds américain, en revanche, est prêt à laisser 38% à l’État italien.

Le fonds américain Certares travaille également sur l’hypothèse d’une introduction en bourse d’ITA Airways en cas de remporter l’appel d’offres, ainsi que sur la proposition d’un réseau commercial composé des principales sociétés de distribution de tourisme et de voyages d’affaires dont il est actionnaire, à commencer par American Express Global Business Travel (30 milliards de dollars de voyages d’affaires) et Internova (qui contrôle le plus grand réseau d’agences de voyages haut de gamme aux États-Unis).

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.