Catégories
Sujets de Société Destination Caraïbes

Cuba: les féminicides se multiplient

La dictature cubaine ne publie pas de chiffres sur la violence masculine. Mais les dernières données sur ce sujet proviennent d’une enquête nationale sur l’égalité des sexes de 2016 et montre que 26,7 % des femmes cubaines âgées de 15 à 74 ans ont déclaré avoir subi une forme de violence dans leur relation au cours des 12 mois précédant l’étude, et que seulement 3,7 % des personnes agressées ont cherché une aide institutionnelle.

Les militants anti-féminicide attribuent cela au « faible réseau de soutien familial et communautaire » et au fait que de nombreux cas de violence masculine ne sont pas signalés. Au cours du premier semestre de cette année, vingt-quatre femmes sont mortes violemment, il y a eu quatre tentatives d’agression et un meurtre par procuration, selon la plateforme indépendante Yo Sí Te Creo (Moi, je te crois), qui, avec d’autres organisations, collecte ces données en l’absence un décompte officiel. 

En comparaison, ce collectif a recensé trente-six meurtres de femmes tout au long de l’année dernière et trente-deux en 2020. Avec jusqu’à quatre incidents de violence masculine par semaine, cette plateforme a dénoncé que s’ils sont signalés, les autorités « ne font rien pour tenir l’agresseur à distance ».

Yo Sí Te Creo a expliqué que la plupart des victimes sont des jeunes femmes des communautés rurales et que les agresseurs sont généralement des partenaires ou des ex-partenaires. L’âge médian des victimes était de 29,6 ans, alors qu’au cours des six premiers mois de 2021, il était de 36,9 ans. Au moins 43,7 % des femmes ont été tuées par leur partenaire actuel.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.