19 mai, 2024
spot_img

CFC Renaissance: bientôt prêt à reprendre la mer

Clément Mousset, le patron du croisiériste CFC, indiquait sur un réseau social : “nous constatons que le renouveau du Renaissance se poursuit, les ponts en tecks se dévoilent. les piscines font peaux neuves, le magrodome (toit coulissant en verre) apporte sa lumière aux finitions du pont 11, et les équipes des restaurants préparent les plans de tables… la bibliothèque compte 70% de son stock, et tout en français… c’est une joie non dissimulée de voir ce navire épouser chaque jour un peu plus les codes de notre langue et de son pays d’adoption”.

La rénovation complète du navire devrait être terminée en avril

Le chantier avait subi un retard de trois mois en raison d’une rupture des chaînes d’approvisionnement de certains équipements. Il sera terminé fin avril. Il sera donc bien au Havre en mai pour son inauguration puis ses premières croisières commerciales vers l’Irlande, les îles britanniques et le Nord de l’Europe.   

Au chantier Damen Shiprepair, plusieurs centaines de personnes travaillent toujours sur l’ancien navire de la Holland America Line

L’ancien Maasdam, d’Holland America Line, mis en service en 1993 et racheté l’an dernier par CFC fait peau neuve. Les travaux se poursuivent. Certaines pièces manquent encore à l’appel. La compagnie en profite pour d’autres interventions techniques ou cosmétiques, prévues à l’origine lors du prochain gros arrêt technique du navire, en 2025.

« Suite à la rupture de la chaîne d’approvisionnement nous avons recalé tout le planning de travaux jusqu’en avril, en ajoutant des interventions qui n’étaient pas prévues au départ. Nous sommes actuellement en pleine remontée en puissance. Il y a aujourd’hui une centaine de sous-traitants et 150 membres d’équipage à bord.

Début mars, 150 personnes de plus, hors staff, vont s’y ajouter ce qui fait qu’il y aura très prochainement plus de 400 personnes à travailler sur le navire. Quant au reste de l’équipage, qui comprendra en tout 560 personnes dont 458 personnels hôteliers, il arrivera entre la fin mars et le début du mois d’avril pour aider à la préparation et au nettoyage du navire avant sa mise en service.

Les 82 personnes des services pont et machines sont eux, tous déjà là » indique Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de CFC et cofondateur de la compagnie.

Une attention particulière envers l’équipage

Les dirigeants de CFC ont aussi décidé d’intervenir dans les locaux des équipages. « Cela fait partie des travaux complémentaires que nous avons ajoutés suite au report de la date d’entrée en service. Nous rénovons les cabines de l’équipage, ce qui n’était pas prévu avant 2025 mais comme nous avions finalement le temps, nous avons voulu le faire tout de suite.

L’objectif est d’offrir de meilleures conditions de vie au personnel et de rejoindre les standards des navires les plus récents. Il n’y avait par exemple pas de sanitaires privatifs à l’époque mais de grands sanitaires communs. Nous sommes donc en train de réaménager les espaces pour intégrer un sanitaire par cabine ou quand cela n’est pas possible pour deux cabines, ce qui est déjà un progrès sensible », explique Cédric Rivoire-Perrochat.

CFC à Aix en Provence

En attendant, les commerciaux sont sur le terrain et incite les vendeurs au challenge

Des commerciaux remettent les Box CFC ST Patrick en l’honneur de la croisière inaugurale aux heureux agents de voyages gagnants de la région aixoise … bravo aux participants et à tous ceux qui ont trouvé les bonnes réponses du quizz … tous les agents de voyages peuvent gagner !!!

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour