22 mai, 2024
spot_img

L’Egypte, destination culturelle les pieds dans l’eau

A l’occasion de l’exposition Ramsès & l’or des Pharaons (voir notre article https://mistertravel.news/2023/04/07/expo-ramses-145-000-tickets-vendus-avant-ouverture/) , l’Egypte continue à faire rêver les Français en quête de découvertes culturelles et de plages à perte de vue.

Destination plébiscitée aussi bien pour son soleil d’hiver que pour ses températures agréables au printemps, l’Égypte permet aussi bien de plonger dans les eaux de la mer Rouge que de découvrir la culture millénaire avec la visite des sites emblématiques du pays. Fuir la grisaille n’a jamais été aussi facile pour s’évader au pays des Pharaons. Les récentes découvertes archéologiques rappellent que l’Egypte mérite bien plus qu’un seul voyage.

Marsa Alam, la belle bleue

Située sur la côte de la mer Rouge, à environ 250 kilomètres au sud d’Hurghada, Marsa Alam a toujours été un lieu de prédilection des vacanciers. Ce lieu de villégiature est particulièrement apprécié des plongeurs où il est possible de faire de la plongée et du snorkeling dans des zones encore vierges pour y observer une faune et une flore marines exotiques. La zone située au large de la plage de Marsa Murena est célèbre pour sa colonie de tortues de mer et de dugongs.

Au large, il est possible d’observer des bancs de dauphins à long bec le long du récif appelé « Dolphin House », Shaab Samadai. Marsa Alam est un véritable paradis pour les plongeurs non seulement pour sa faune marine mais aussi pour ses grottes cachées et son épave à explorer.

La région de Marsa Alam compte plus de 50 kilomètres de plages, et des sites naturels très préservés à découvrir le long des côtes. La ville est aussi le point de départ d’excursions à dos de dromadaire dans l’immensité du désert ; les dunes peuvent aussi être traversées en quad. Au sud de Marsa Alam se trouve le parc national de Wadi el Gemal, vaste zone naturelle côtière et marine mal connue, et toujours préservée.

Louxor, la Majestueuse

Située le long du Nil, Louxor est connue pour ses magnifiques temples et la « Vallée des Rois ». Les archéologues y ont retrouvé plus de 60 tombes de pharaons, et continue à faire des découvertes comme récemment, plus de 2000 têtes de bétails momifiées ont été découvertes dans le temple de Ramsès II, ou en janvier une tombe royale vieille de 3500 ans aurait appartenu à une princesse ou à une épouse royale de la XVIIIe dynastie, l’une des périodes les plus fastes de l’Égypte ancienne. Avec la reprise du tourisme, la gestion des flux est une priorité pour les autorités qui ferment régulièrement les chambres funéraires pour gérer l’humidité et préserver ce patrimoine national, témoignages inestimables de l’histoire de l’humanité.

À Louxor, l’ancien « Chemin de Dieu », accueille les visiteurs depuis la fin 2021. L’avenue du Sphinx, sur plus de trois kilomètres de long et 75 mètres de large, a été ouverte au public après des décennies de travaux et de recherches. Il est désormais possible de se promener entre le complexe de temples de Karnak et le temple de Louxor, flanqué de centaines de sphinx à tête humaine ou de bélier, et de s’imprégner de l’atmosphère de la “Cité des palais”. Le vol en montgolfière permet de profiter d’une vue imprenable sur la cité pharaonique, le désert sans fin et le Nil majestueux.

Pour plus d’informations :

https://www.experienceegypt.eg/

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour