25 mai, 2024
spot_img

United: un pilote arrêté en état d’ivresse à CDG

Comme il est d’usage, des contrôles sont opérés auprès des pilotes dans les aéroports. Un pilote de la compagnie United Airlines a été soumis à un alcootest à l’aéroport de Paris CDG, n’a pu prendre son avion pour Dallas et est passé par la case tribunal.

Le tribunal de Bobigny l’a condamné à six mois de prison avec sursis

Le pilote de 63 ans a été contrôlé avec un taux d’alcoolémie trois fois supérieur à la limite légale autorisée pour les pilotes en Europe. Il aurait déclaré au tribunal qu’il n’avait bu que deux verres de vin la nuit précédente, mais le tribunal a appris que les gendarmes avaient observé qu’il montrait des signes d’ébriété évidente lorsqu’il s’est présenté à l’aéroport à 15h le dimanche 23 juillet.

Il a été arrêté et détenu toute la nuit au cachot de Bobigny. 

En le condamnant, la présidente du tribunal a déclaré qu’elle doutait de son récit sur la quantité d’alcool qu’il avait bu, ajoutant “qu’il aurait pu y avoir un accident d’avion – vous avez mis 267 passagers en danger”. 

Le pilote a été condamné à six mois de prison avec sursis, à 4 500 euros d’amende et à un an de suspension de sa licence de pilote. Il fera probablement face à d’autres sanctions professionnelles aux États-Unis.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour