28 février, 2024
spot_img

La Turquie s’inquiète pour son tourisme de santé

Nous évoquons peu le tourisme de santé ou tourisme médical car les français bénéficient pour la grande majorité d’un accès aux soins relativement facile et en partie pris en charge par la sécurité sociale. 

Le tourisme médical est tout de même présent pour certaines spécialités qui restent chères et peu pris en charge par l’assurance maladie et les mutuelles. Certains pays se distinguent dans cette activité comme la Turquie (greffe de cheveux – ophtalmologie), Hongrie (soins dentaires), Tunisie (chirurgie esthétique)… Il s’agit ainsi pour les malades voyageurs d’éviter de longues listes d’attente et d’éviter des coûts trop élevés. Bien entendu, les médecins préviennent toujours des risques importants pris par ceux qui subissent des traitements à l’étranger. 

transplantation de cheveux

La Turquie est devenue une destination populaire pour le tourisme de santé

 La Turquie aurait accueilli 1,4 million de visiteurs en 2022. Les branches médicales les plus populaires en Turquie auprès des patients recherchant le tourisme de santé sont l’ophtalmologie, la dentisterie. En plus de ceux-ci, la greffe de cheveux, l’esthétique et les soins de beauté sont également très recherchés.

La Turquie subit une très forte baisse pour diverses raisons

Le pays s’attendait à accueillir 1,8 million de touristes médicaux cette année. Cependant, le pays connaîtra la pire période des 10 dernières années. Les élections en Turquie ont été difficiles et peu après, la guerre israélo-palestinienne a éclaté. Il est clair que certains patients européens ont également annulé leurs réservations en raison du conflit en cours. Dans l’ensemble, le secteur est confronté à une période difficile et il n’est pas certain que les choses s’améliorent.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour