23 février, 2024
spot_img

Japon: un puissant tremblement de terre pour le jour de l’an

Les équipes de secours au Japon ont eu du mal, mardi 2 janvier, à atteindre les zones isolées touchées par un puissant tremblement de terre le jour de l’An. Aux dernières informations, il y aurait plus de 20 personnes qui auraient trouvé la mort. D’une certaine manière, ce chiffre est relativement faible compte tenu de la puissance de cette catastrophe.

Le premier jour de l’année 

Le séisme, d’une magnitude préliminaire de 7,6, s’est produit lundi en milieu d’après-midi. Les habitants de certaines zones côtières ont réussi  à fuir vers les hauteurs alors que les vagues du tsunami frappaient la côte ouest du Japon, emportant des voitures et des maisons dans la mer.

tremblement de terre – Japon

Des secours dont l’accès était difficile 

Des milliers de militaires, de pompiers et de policiers ont été dépêchés dans la zone la plus touchée de la péninsule de Noto, dans la préfecture d’Ishikawa.

Cependant, les efforts de secours ont été entravés par des routes gravement endommagées.

De nombreux services ferroviaires et vols vers la région ont également été suspendus, et l’un des aéroports de la région a été contraint de fermer en raison de fissures sur la piste.

Les officiels font état de plus de 20 morts 

Citant les autorités locales, l’agence de presse Kyodo a fait état de plus de 20 morts.L’agence japonaise de gestion des catastrophes a déclaré avoir reçu mardi des informations non confirmées faisant état de 19 morts, mais les mises à jour officielles sur le bilan sont encore limitées.

Plus de 140 secousses ont été détectées depuis le premier séisme de lundi, selon l’Agence météorologique japonaise. 

L’agence a prévenu que des chocs encore plus violents pourraient survenir dans les prochains jours.

Des milliers de personnes évacuées

Le gouvernement japonais a ordonné à plus de 97 000 personnes d’évacuer leurs maisons, les envoyant vers des salles de sport et des gymnases scolaires, couramment utilisés comme centres d’évacuation en cas d’urgence.

Beaucoup sont rentrés chez eux mardi alors que les autorités ont levé les alertes au tsunami.

Mais environ 33 000 foyers restaient sans électricité dans la préfecture d’Ishikawa tôt mardi matin après une nuit où les températures sont tombées en dessous de zéro

Les centrales nucléaires au coeur des inquiétudes 

L’Autorité de régulation nucléaire a déclaré qu’aucune irrégularité n’avait été constatée dans les centrales nucléaires situées le long de la mer du Japon, notamment cinq réacteurs actifs des centrales Ohi et Takahama de Kansai Electric Power, dans la préfecture de Fukui.

La centrale Shika de Hokuriku Electric, la plus proche de l’épicentre, avait déjà arrêté ses deux réacteurs avant le séisme pour des inspections régulières et n’a constaté aucun impact du séisme, a indiqué l’agence.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour