25 mai, 2024
spot_img

PONANT: croisière de 8 j. en mer Baltique sous le signe de la danse

Cet été, PONANT transforme le navire Le Dumont d’Urville en résidence d’artistes sur le thème de la danse et embarque à son bord trois danseurs, dont la ballerine Eugénie Drion, et la directrice artistique, Albane Drion.

L’horizon, tour à tour verdoyant de forêts, rougeoyant d’ambre, scintillant de pierre de taille, séduit et fascine. Les façades des capitales et villes emblématiques de la Baltique se reflètent sur ses eaux. Depuis Le Dumont d’Urville, les passagers admirent ce ballet de nature et d’architecture. Quelques instants plus tard, c’est un autre spectacle qui se joue sur les ponts même du navire. Cet été, du 3 au 10 août, Le Dumont d’Urville sera le théâtre d’une résidence d’artistes exceptionnelle. 

Des artistes sur le pont

Une parenthèse créative pour imaginer et produire une œuvre unique pensée et réalisée par Eugénie Drion, danseuse de l’Opéra de Paris, et Albane Drion, directrice artistique. En collaboration avec le danseur Florian Astraudo et l’artiste multidisciplinaire Dionysios Karachalios, ils créeront ensemble une série de photographies d’art reprenant les captures d’instants dansés à bord et à terre entre Helsinki et Copenhague.

Une expérience dansée immersive

Cette initiative unique s’inscrit dans le programme d’enrichissement « Voyager est un art » de PONANT. Pendant le voyage, les quatre invités d’exception partageront leur passion avec les passagers.

Le projet ne prendra pas seulement vie au fil de l’eau mais aussi des rencontres. Dès l’embarquement, le cocktail de bienvenue deviendra le théâtre d’une première performance improvisée. Les passagers pourront ensuite participer à des initiations à la danse et au mouvement et assister à une interview croisée des artistes au théâtre. Avant d’admirer une dernière œuvre « d’eau revoir », lors de la fin de résidence.

Capitales et villes emblématiques de la Baltique

Helsinki – Copenhague, à bord du Dumont d’Urville. Du 3 au 7 août 2024 – 8 jours, 7 nuits.

À partir de 5 790 euros.

À PROPOS D’EUGENIE DRION

Danseuse depuis l’âge de 5 ans, Eugénie Drion a suivi un cursus complet à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris jusqu’à obtenir, à force de travail et de détermination, le Prix Jeunes Espoirs 2014. La danseuse participe aux plus grands ballets classiques, à l’instar du Lac des Cygnes, de Giselle, ou encore de Bayadère. Elle s’est également produite dans des créations mondiales, comme Blake Works I de Forsythe, et en contemporain comme dans Sadeh 21 de Ohad Naharin. Attachée aux valeurs de partage de son art, elle fonde en 2018 l’association Independanse, un collectif d’artistes ayant pour ambition de promouvoir la danse et les arts auprès de populations diversifiées.

 À PROPOS D’ALBANE DRION

Diplômée de la prestigieuse école Penninghen en Direction Artistique depuis 2022, Albane exerce son métier chez McCann auprès de grandes marques de luxe. Elle axe son travail personnel sur la recherche autour de la fragmentation. Fondatrice d’indé.studio avec sa sœur Eugénie, une des branches de l’association Independanse, elle explore visuellement la relation mouvements/regards, à travers un jeu de photographe, réalisatrice et graphiste, étant le point d’orgue du rendu final en dirigeant autant la musique que chaque image. 

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour