20 avril, 2024
spot_img

Ouarzazate continue d’attirer les célébrités

La Porte du désert continue de séduire les célébrités internationales du monde entier. Parmi plusieurs surnoms, Ouarzazate est également connue comme le Hollywood de l’Afrique. Cela est dû à ses studios de cinéma, dont l’un des plus grands au monde : Atlas Studios. Des films comme Le Joyau du Nil, Astérix et Cléopâtre et Les Dix Commandements ont été tournés dans ce studio.

Anthony Hopkins et Gad Elmaleh se sont croisés au Berbère Palace

Anthony Hopkins est une figure majeure du cinéma britannique et américain depuis 64 ans. Sir Philip Anthony Hopkins est un acteur gallois. L’un des acteurs britanniques les plus reconnaissables et les plus prolifiques, il est connu pour ses performances à l’écran et sur scène. Hopkins a reçu de nombreuses distinctions, dont deux Oscars. Vous avez sûrement vu le Silence des Agneaux, le roi Lear, the Father …

Gad Elmaleh est quant à lui un humoriste marocain mais qui possède également un passeport du Canada. C’est en France qu’il connaît un immense succès tant sur les planches qu’au cinéma souvent dans des rôles comiques.

Les stars séjournent au Berbère Palace

Rien ne lie ces deux grandes stars si ce n’est leur amour pour le Maroc et plus précisément pour la ville de Ouarzazate où ils viennent de séjourner au même moment au Berbère Palace, l’hôtel emblématique de la ville.
Fidèles aux lieux, ils sont, comme beaucoup d’autres célébrités, non seulement attirés par le charme et la qualité des prestations de ce Palace 5 étoiles construit en 1991. 

berbere palace

Le Berbère Palace est le meilleur choix à Ouarzazate

Construit dans le style mauresque, le Berbère Palace est une oasis du désert composée de terrasses fraîches et ombragées. On y retrouve une hospitalité marocaine traditionnelle, avec des ruelles parfumées entourées de jasmin et de roses. Cet hôtel vous transporte dans un autre monde.

La cité du cinéma – Ouarzazate

La cité du cinéma

Son soleil brillant quasi 300 jours par an et l’absence de pollution de l’air offrent une excellente qualité de lumière. Ses paysages et ses kasbahs authentiques sont transformés en décors pour le tournage des films de différents genres. A cela s’ajoute la disponibilité sur place des figurants expérimentés et des artisans très qualifiés.

Les débuts du cinéma à Ouarzazate remontent à l’époque coloniale. « Les Hommes sans nom » serait le premier film tourné à Ouarzazate au début de 1937. Ensuite, « Ali Baba et les quarante voleurs » en 1954, puis « Lawrence d’Arabie », « Sodome et Gomorrhe » et « Cent mille dollars au soleil » en 1962…


La destination peine pourtant à récupérer son activité d’avant covid

Contrairement à d’autres destinations nationales qui se redressent, Ouarzazate reste en difficulté́, avec des taux d’évolution et de récupération (postpandémie) très faibles; En 2023, Ouarzazate n’a récupéré que 73% de l’activité de 2019 alors qu’au niveau national la récupération a été de 102%.

Des facteurs tels que l’enclavement, l’absence de lignes aériennes qui la relie au monde à des tarifs et des horaires attractifs, le manque d’investissements, la fermeture d’hôtels, les faibles budgets de promotion contribuent à l’aggravation de cette situation…
Nous avons appris la présence des deux personnalités via nos confrères de Tourisme Post

Anthony Hopkins
Gad Elmaleh

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour