19 mai, 2024
spot_img

Nouvelle Calédonie: le gouvernement déclare l’état d’urgence

Après deux nuits de violences, qui ont fait quatre morts, dont un gendarme, et des centaines de blessés, le chef de l’Etat a demandé que le gouvernement déclare l’état d’urgence sur le territoire. Il entre en vigueur à 20H00, heure de Paris.

Des morts et des blessés

Le haut-commissariat annonce désormais, mercredi soir à Nouméa, un nouveau bilan faisant état de deux morts.  Dans un premier temps, Louis Le Franc avait annoncé un premier bilan de trois blessés par balles, dont l’une qui est décédée des suites de ses blessures. Selon le haut-commissaire, l’auteur du tir mortel est “quelqu’un qui a certainement voulu se défendre”, sur un barrage. Louis Le Franc précise qu’il ignore sur quel barrage ces personnes ont été blessées.  

Appel au calme

Louis Le Franc poursuit en expliquant que “l’heure n’est pas grave, elle est très grave. C’est un miracle qu’il n’y ait pas davantage de victimes. On est rentré dans une spirale. Si cela continue, il y aura beaucoup de morts”. 

Le haut-commissaire a lancé un appel à l’apaisement et au calme. Il prévient qu’il n’hésitera pas à faire appel aux forces militaires en cas de besoin. Des renforts de gendarmerie sont attendus demain, jeudi sur le territoire.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour