15 juin, 2024
spot_img

Voyages autour du café en Amérique centrale

Le café du matin ou l’espresso après le repas sont aussi une question de respect de l’environnement et de durabilité. Les consommateurs actuels recherchent de plus en plus de produits transformés de manière durable qui profitent également à l’économie et aux populations locales.

Voyages autour du café en Amérique centrale

En Amérique centrale et dans les Caraïbes, le Guatemala ainsi que le Panama, le Belize, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua et la République dominicaine sont d’importants producteurs de café qui proposent désormais des voyages spéciaux autour du café où vous pourrez en apprendre davantage sur la culture et la production, mais aussi sur l’histoire locale que découvrent les producteurs locaux. La culture durable devient de plus en plus importante et aussi différentes que soient les zones de culture en termes d’altitude ou de conditions du sol, le goût du café – généralement assez doux – d’Amérique centrale est tout aussi varié.

Une hacienda qui produit du café en Amérique centrale

La route du café du Belize: un voyage vers la durabilité et la qualité

Bien que le Belize ne soit pas un grand producteur de café, il s’est fait un nom au niveau international grâce à la haute qualité des grains et à leur production durable. Situé au cœur de la jungle maya, le pays propose une route du café qui offre non seulement une expérience sensorielle mais transmet également de nombreuses connaissances sur l’agriculture biologique et la biodiversité. Le café ici est cultivé de manière originale à l’ombre des forêts de la jungle, ce qui permet une croissance lente et une maturation naturelle. Cela signifie que le café du Belize possède un arôme riche et incomparable. La grande biodiversité du Belize améliore la fertilité du sol, ce qui garantit la haute qualité du café.

Les arrêts sur la route du café à travers le Belize comprennent :

The Gallon Jug Estate : Ici, la variété Arabica est cultivée de manière durable à l’ombre naturelle de la forêt tropicale, ce qui permet un arôme particulièrement intense en raison du processus de maturation plus lent. Cette méthode de culture n’utilise pas d’herbicides, de fongicides et de pesticides.

Caye Coffee : Ambergris Caye abrite une exploitation dirigée par deux Canadiens. L’endroit attire aussi bien les locaux que les touristes : ici, vous pouvez boire du café fraîchement torréfié à base de grains Arabica.

Un coffee shop au Guatemala

La route du café du Salvador: un voyage à travers la culture du café et la biodiversité

La tradition du café au Salvador remonte au XVe siècle et reste un élément essentiel de son identité culturelle ainsi qu’un pilier de l’économie du pays. La route du café met en valeur la biodiversité des forêts de café salvadoriennes. Les activités proposées aux visiteurs vont de la récolte des grains de café à la dégustation de café, permettant aux visiteurs de découvrir la culture locale et l’importance du café pour la population. D’autres activités touristiques telles que la randonnée et les sports d’aventure sont également possibles dans les zones productrices de café. Le tourisme du café s’est désormais imposé comme l’une des principales attractions du Salvador.

Certaines options de route du café sont :

Expérience Entrecafe : L’agrotourisme est pratiqué à Los Naranjos. Les visiteurs peuvent découvrir la production durable et la culture du café salvadorien.

El Salvador Coffee Tour 2024 : Une visite privée d’une journée au départ de la capitale, San Salvador, visite une plantation de café où vous pourrez en apprendre davantage sur le processus de production et déguster certains des meilleurs cafés du pays.

Visite gastronomique du café au Salvador – Montecristo Tours : Lors de cette visite, vous vous rendrez à Metapan, dans le nord-ouest du pays, pour en apprendre davantage sur le processus de production et déguster le café.

Producteur de café au Guatemala

Guatemala: un voyage à travers le patrimoine caféier du pays

Le café est crucial pour l’économie guatémaltèque et emploie plus de 125 000 familles de producteurs. Avec plus de 500 000 emplois et 305 000 hectares de terres cultivées par an, la culture et la transformation du café contribuent entre 3 et 3,5 % au PIB national et constituent le principal produit d’exportation agricole du Guatemala, d’une valeur de 944,37 millions de dollars en 2022/2023. Ce café de grande valeur internationale a ses principaux marchés aux États-Unis, au Japon et en Belgique. Sur la route du café à travers le Guatemala, vous voyagez également à travers les traditions et la culture du pays. Les principales zones de culture du pays sont Acatenango, Antigua, Atitlán, Cobán, Fraijanes et Huehuetenango, chacune avec des caractéristiques uniques de leurs haricots en raison de leurs conditions géographiques et climatiques spécifiques.

De nombreuses activités sur le thème du café sont proposées aux visiteurs. Nous en énumérons quelques-uns ici :

Visites de plantations de café comme Filadelfia, situées près de l’église de San Felipe à Jocotenango, Sacatepéquez.

Activités culturelles et récréatives dans des fermes telles que La Azotea et Casa Aurora, où les visiteurs découvrent le processus de culture et de transformation du café.

Des circuits d’aventure, par exemple de l’agence Coffee Tour Chicoj, où les visiteurs découvrent de manière interactive l’histoire du café au Guatemala.

Chinacla, Honduras

La route du café au Honduras: tradition et goût à chaque tasse

Le Honduras est le principal exportateur de café de la région et le café constitue une partie importante de l’économie du pays. Entre octobre 2022 et octobre 2023, le Honduras a exporté 7,1 millions de quintaux de café (une augmentation significative par rapport à l’année précédente), pour une valeur d’environ 1,42 million de dollars à la fin de 2023. Les principaux marchés de vente du café hondurien sont les États-Unis, L’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, la Corée et le Canada, qui représentent ensemble plus de 70 % de la production.

Sur la route du café hondurien, vous pourrez en apprendre davantage sur la riche culture et la tradition de la culture du café hondurien. Les principaux lieux du parcours sont Copán, Opalaca, Montecillos, Comayagua, El Paraíso et Agalt, avec différents axes thématiques : les visiteurs ont la possibilité d’entrer en contact direct avec les producteurs, de participer à des ateliers dans des centres de formation et dans diverses torréfactions et cafés. pour profiter de l’arôme et du goût du café. Chaque région présente des conditions uniques qui influencent les caractéristiques du café, de l’altitude au climat en passant par la composition du sol, ce qui donne lieu à une variété de profils aromatiques parmi les meilleurs au monde. Il y a également d’autres activités sur le parcours comme l’équitation et les promenades dans la nature.

Les entrepôts de café au Nicaragua

La route du café du Nicaragua: un voyage à travers l’histoire, la culture et la nature

La Route du Café du Nicaragua est une expérience touristique particulière car vous vous plongez dans la riche histoire du café au Nicaragua. En effet, la culture du café est un élément clé dans l’intégration de la culture, de la nature et des habitants. Depuis les premières plantations commerciales près de Managua jusqu’au boom du café entre 1840 et 1940, le café a profondément façonné l’économie et la société du Nicaragua. En partie grâce à la capacité d’adaptation des producteurs nicaraguayens, la culture du café reste la pierre angulaire de l’économie nationale. Le café nicaraguayen est connu pour sa haute qualité. Il est composé des variétés Arabica, Caturra et Bourbon, dont 95 % sont cultivées de manière biologique à l’ombre des arbres des forêts locales. Non seulement la qualité du café s’améliore, mais la biodiversité locale est également préservée.

Les principales zones de culture du café au Nicaragua sont :

Jinotega : Cette région est considérée comme la capitale du café du Nicaragua. C’est là que la plupart du café est cultivé et produit. Les exploitations de cette zone profitent de l’altitude et des conditions climatiques idéales pour proposer des cafés aux arômes allant des agrumes aux notes florales.

Matagalpa : En plus de sa culture du café, cette région se distingue par ses réserves naturelles et son riche patrimoine culturel et historique. Il existe un large éventail d’attractions touristiques pour les visiteurs, notamment des musées dédiés au café.

Nueva Segovia : La région est connue pour produire certains des meilleurs cafés du pays, remportant des prix lors de concours nationaux et internationaux.

La Route du café nicaraguayen offre une expérience touristique complète, car elle propose des hébergements spéciaux – des hôtels aux lodges familiaux -, des restaurants typiques et des activités de plein air ou culturelles.

Les graines de café qui poussent dans les hautes terres

Route du café au Panama: une aventure dans les hautes terres

Le café panaméen est considéré comme l’un des meilleurs au monde. La culture au Panama n’a commencé à Boquete qu’au XXe siècle et a connu depuis lors un essor remarquable. La variété Geisha en particulier a attiré l’attention internationale grâce à son profil aromatique unique. La Route du Café de Panama parcourt l’ombre du volcan Baru depuis les vallées de Boquete jusqu’aux hautes régions de Renacimiento et Hornito. Vous en apprenez beaucoup sur la diversité de ce pays.
Les visiteurs peuvent séjourner dans des fermes de café, participer à des dégustations et découvrir tout le processus de production du café, de la plantation à la tasse. Vous pourrez déguster les mélanges locaux et la célèbre variété Geisha dans de nombreux cafés à travers le Panama.

Visite des régions caféières les plus importantes du Panama :

Tierras Altas : Au pied du volcan Baru se trouve Tierras Altas, le cœur du café Geisha. Ici, vous devriez visiter la Finca Don Lara, où le propriétaire vous présentera personnellement la culture du café. Boquete est le centre de la tournée du café avec le plus grand nombre de fermes – un incontournable pour tout amateur de café. L’une des fermes les plus intéressantes est la Finca Lérida à Boquete. Elle remonte à 1929 et fut l’un des premiers exportateurs de café panaméen vers l’Allemagne.

Renacimiento : Bien qu’il s’agisse d’une zone de culture relativement petite, Renacimiento a de riches récoltes, favorisées par le sol volcanique riche en minéraux. C’est ainsi que pousse ici du café à l’arôme particulièrement intense. La Finca Café Eleta est une expérience pour les visiteurs. Ici, vous pouvez en apprendre davantage sur la gestion consciente de la biodiversité tout en dégustant votre café.

La récolte des graines

La route du café en République dominicaine: une expérience culturelle et écologique

La culture du café est une tradition en République Dominicaine depuis 1790. C’est un facteur économique important dans le pays depuis 1840. Aujourd’hui, les visiteurs des routes du café peuvent en apprendre davantage sur les méthodes agricoles durables et avoir un aperçu de la vie rurale dominicaine.

Les principales routes du café en République Dominicaine sont :

Route du café d’Atabey : elle traverse le centre du pays. Dans les collines autour de Bonao, de nombreuses familles vivent de la culture du café. Les visiteurs en apprennent davantage sur la culture et la transformation du café et se plongent dans les traditions culturelles locales et la vie quotidienne des familles de café.

Route du café Jamao : Un peu plus au nord se trouve Salcedo dans un paysage vallonné. On y cultive également beaucoup de café. La visite porte sur le lien entre le café et la culture locale.

Sentier écologique El Higo : Ce sentier est parfait pour les amoureux de la nature. Il s’agit d’une randonnée de deux heures et demie à travers la communauté de Blanco, à travers une zone riche en espèces : vous pourrez découvrir jusqu’à 120 espèces de plantes.

El Cafetal : Dans la municipalité de Los Guasaros, près du centre de Bonao, le café est cultivé dans des plantations ombragées. Lors d’une visite de 55 minutes des plantations de café et de fruits tropicaux, les visiteurs découvrent de près la biodiversité et la richesse naturelle de la région.

Le Candongo : les visiteurs montent à dos de mulet à travers les communautés rurales jusqu’à un village pittoresque avec des plantations de café luxuriantes, des arbres fruitiers et des plantes médicinales – y compris un contact avec la vie rurale et les traditions de la région.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour