15 juillet, 2024
spot_img

La Grèce va devoir prendre des mesures pour éviter la surpopulation touristique sur certaines îles…

Le gouvernement grec veut lutter contre le surtourisme. Parmi les mesures, il envisagerait de plafonner le nombre de navires de croisière faisant escale dans les îles populaires dont Mykonos. La nouvelle a été annoncée par le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis dans une interview accordée la semaine dernière à la chaîne d’information Bloomberg.

L’aéroport d’Héraklion

« Je pense que nous le ferons l’année prochaine », a déclaré Kyriakos Mitsotakis 

Les îles comme Mykonos et Santorin sont des destinations touristiques populaires. Plus de visiteurs que jamais auparavant ont recherché les îles. Les statistiques démontrent qu’il y avait 120 % de touristes supplémentaires en Grèce au cours du premier trimestre de cette année par rapport à 2019, dépassant même les niveaux élevés de la période pré-pandémique.

“L’économie de notre pays dépend fortement du tourisme, ce qui rend encore plus urgente la nécessité de la gérer de manière durable”, indique le rapport, ajoutant que la Grèce ne doit pas “épuiser son potentiel, le gaspiller et rendre nos destinations touristiques peu attrayantes au fil du temps”.

Kyriakos Mitsotakis, le Premier Ministre grec

Les passagers des navires de croisières dépensent moins que les autres

L’agence rapporte que le trafic des navires de croisière a tellement augmenté qu’il évince les autres visites touristiques dans les îles de la mer Égée. Autrement, ces touristes pourraient dépenser plus d’argent que les passagers des navires de croisière qui ne réservent pas de chambres d’hôtel et ne dépensent pas dans d’autres domaines.

Le Premier ministre grec a notamment déclaré que des restrictions pertinentes étaient à l’étude et qu’une fois approuvées, elles devraient entrer en vigueur l’année prochaine. L’objectif, a-t-il dit, est d’améliorer le niveau de vie et la qualité des services touristiques sur certaines îles très populaires comme Santorin et Mykonos , qui sont envahies chaque été par des milliers de touristes arrivant sur des bateaux de croisière.

Le croisiériste Norwegian Cruise Line en Grèce

Mitsotakis a déclaré qu’une action immédiate était nécessaire, ajoutant que Mykonos et Santorin « souffraient clairement ».

À titre indicatif, en 2023, quelque 750 navires de croisière ont fait escale à Mykonos , soit une hausse de 23 % par rapport à 2022, et 800 à Santorin , transportant environ 1,3 million de visiteurs sur l’île.

« Santorin est l’île la plus sensible, Mykonos sera la deuxième », a déclaré le Premier ministre grec, ajoutant que les mesures comprendront la réduction du nombre de couchettes disponibles ou le lancement d’un processus d’appel d’offres pour les créneaux.

Entre autres choses, Mitsotakis a déclaré que l’ afflux de touristes avait un impact sur les infrastructures , la sécurité et les économies locales de l’île .

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour