15 juillet, 2024
spot_img

États-Unis: 5 itinéraires autour des légendes de la musique

Quels sont les paysages qui ont inspiré certaines des plus grandes icônes américaines de musique ? Visit The USA met en lumière cinq itinéraires pour les mélomanes qui se rendent aux États-Unis cet été, et qui souhaitent découvrir des bars animés, écouter de la musique live ou goûter à la culture authentique des lieux rendus célèbres par Elvis Presley, Johnny Cash, Marvin Gaye et bien d’autres encore.

Alabama Music Hall of Fame, photo Unsplash

Découverte de l’histoire musicale dans l’Alabama
Dans le nord de l’Alabama, la région touristique The Shoals a attiré de grands artistes tels qu’Otis Redding, Aretha Franklin et les Rolling Stones venus y enregistrer leur musique. Une visite des studios Muscle Shoals Sound Studio à Sheffield et Fame Recording Studios à Muscle Shoals permet d’apprécier pleinement tout l’héritage musical de l’endroit. Non loin, se cache un joyau architectural surprenant : la Rosenbaum House de Frank Lloyd Wright, l’un des exemples les plus purs du style usonien du célèbre architecte, et sa seule maison dans le Sud-Est des USA à proposer des visites guidées. À l’Alabama Music Hall of Fame de Tuscumbia, les visiteurs pourront découvrir les racines musicales de l’État, et pour les amateurs de blues, un détour par Florence s’impose, pour admirer des objets souvenirs et des expositions en l’honneur du créateur du blues au W.C. Handy Birthplace, Museum & Library.

Los Angeles vibre au son du rap, photo Unsplash

La Californie, paradis du Rock et du Hip Hop
Los Angeles est la capitale du rap West Coast et le berceau du son G-funk, perfectionné par Dr. Dre, Snoop Dogg et Tupac. C’est également à Los Angeles qu’est né le gangsta rap, sous-genre contestataire lancé en 1986 par des artistes comme Ice-T et Public Enemy. Les spécialistes de L.A. Hood Life Tours guident les visiteurs à travers la ville dans les hauts lieux du hip-hop. Non loin de là se trouve West Hollywood dont l’énergie rebelle a attiré les rock-stars des années 70. The Doors, Frank Zappa, les Rolling Stones et bien d’autres faisaient partie des habitués du Sunset Strip. Pour le déjeuner, le très en vogue Urth Caffe sur Melrose Avenue propose non seulement d’excellents plats mais aussi la possibilité d’y apercevoir des clients célèbres. En soirée, RDV à l’hôtel Chamberlain West Hollywood pour un coucher du soleil exceptionnel depuis le toit, avant de poursuivre la soirée au Troubadour à Santa Monica pour y écouter de la musique live. Cette institution a aidé à lancer les carrières d’Elton John, de James Taylor et de Tom Waits, mais des artistes moins connus peuvent aussi s’y produire lors des scènes ouvertes. 

Concert à Washington, D.C.

Sur les traces de Marvin Gaye à Washington, D.C.
Ayant grandi dans la pauvreté à l’ombre du capitole américain, Marvin Gaye était prédestiné à enregistrer l’un des albums soul les plus politiquement engagés et importants de tous les temps, What’s Going On, sorti en 1971. Sa ville natale, Washington, DC, regorge d’hommages à cette légende de la musique. Marvin GayePark est un symbole de l’investissement de Marvin Gaye dans la collectivité et les causes sociales. Au Howard Theatre, à la fin des années 50, il a d’abord observé les grands noms du R&B et du gospel, avant de monter à son tour sur scène, jouant pour la première fois Stubborn Kind of Fellow en concert en 1962. Cette salle historique qui a accueilli des légendes comme James Brown, Stevie Wonder et The Supremes, permet désormais aux visiteurs de voir des artistes plus récents se produire, comme Brandy et Kendrick Lamar.

Red Rocks Amphithéâtre, Colorado

Les racines de la musique Country à Denver, Colorado
D’Emmylou Harris à Johnny Cash, en passant par Tom Waits, Judy Collins et Neil Young, le nombre d’artistes ayant chanté les louanges du Colorado est incalculable. Denver, surnommée Mile High City dû à ses 1 609 mètres d’altitude, était autrefois la porte d’entrée du Far West. John Denver a écrit la chanson Rocky Mountain High en hommage à la région. L’histoire de la région est empreinte de musique country, et les visiteurs désireux d’assister à un concert pourront se rendre au célèbre bar Grizzly Rose. Enfin, lors du festival annuel Country Jam, les plus grands artistes country se produisent avec, pour toile de fond, les montagnes rougeâtres du Colorado.

Memphis, Tennessee / Muscle Shoals Sound Studio, Sheffield, Alabama

Memphis, Tennessee : une ville de légendes musicales
Memphis, qui a vu naître Elvis Presley, est le berceau de nombreux genres musicaux, du rock ’n’ roll au blues en passant par la soul. Ici, les visiteurs pourront suivre les pas du King au Sun Studio, où il a enregistré sa première chanson, avant de visiter Graceland, l’immense propriété bâtie sur son succès. Au Stax Museum of American Soul Music, ancienne maison de disques qui a révélé Rufus Thomas, Otis Redding et Isaac Hayes, il est possible de découvrir leur histoire et d’esquisser quelques pas de danse en parcourant les expositions. Non loin de là, sur Beale Street, les visites audio-guidées permettent de se plonger dans une ambiance jazzy avant d’assister à un show au B.B. King’s Blues Club. Enfin, la visite de Memphis serait incomplète sans un passage au Memphis Rock ‘n’ Soul Museum, pour s’imprégner de l’histoire musicale de la ville.

Texte et images fournis par Agence Saphir Consulting en France pour Visit the USA

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour