Catégories
Europe Destination

La Grèce a de nouvelles exigences envers certains pays européens

Dimanche 9 Août, la Grèce a signalé le nombre le plus élevé d’infections au coronavirus avec 203 cas. Cela a porté le nombre total d’infections dans le pays à 5 623 depuis que la première infection a fait surface fin février.

Un test Covid19 négatif pour cinq pays supplémentaires

Les voyageurs en Grèce en provenance de Belgique, de République tchèque, des Pays-Bas, d’Espagne et de Suède doivent présenter un test de coronavirus (PCR) négatif jusqu’à 72 heures avant le voyage, à compter du 17 août. Le gouvernement a déclaré que la même exigence s’appliquera à tous les visiteurs entrant en Grèce via ses frontières terrestres, y compris les citoyens grecs rentrant chez eux.

Il faudra suivre les décisions vis à vis de la France dont le nombre d’infections Covid19 progressent.

D’autres restrictions annoncées

Le gouvernement a également décidé de suspendre les rassemblements publics, y compris les spectacles et les concerts, où le public n’est pas assis. Tous les magasins présentant un risque sanitaire pour les autorités seront fermés de 12h00 à 7h00 tous les jours, dans les zones suivantes :

  • Régions de Crète, de Macédoine orientale et de Thrace; Régions de Thessalonique, péninsule de Chalcidique, Larissa et Corfou (y compris les îles Paxi); les îles d’Antiparos, Kos, Mykonos, Paros, Rhodes, Santorin et Zakynthos; et les villes de Katerini et Volos.

L’interdiction peut être étendue à d’autres régions de manière sélective, a déclaré le gouvernement, en fonction des données épidémiologiques.

Un grand événement annulé

La Foire internationale de Thessalonique (TIF) est annulée. Le 85e TIF devait ouvrir ses portes le 5 septembre et l’Allemagne était le pays invité. La Chambre de commerce et d’industrie germano-grecque avait annoncé le mois dernier que le pavillon allemand était complet et devait accueillir un total de 56 entreprises.

Des tensions avec la Turquie

La Grèce a demandé une réunion d’urgence du Conseil des affaires étrangères de l’UE. Les tensions avec la Turquie au sujet des frontières maritimes se sont intensifiées après qu’Ankara a envoyé un navire d’exploration au sud de Kastellorizo. De son côté, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a annoncé que son pays délivrerait des licences d’exploration sismique et de forage dans de nouvelles zones de la Méditerranée d’ici la fin août et poursuivrait ses opérations dans la région.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.