Catégories
Agences Pros du tourisme

Belgique : Sans les aides régionales, la situation des agences serait bien pire

La Belgique est un petit pays, mais les agences de voyage y sont traditionnellement bien présentes, avec près de 1700 points de vente, employant près de 6.000 collaborateurs, pour une population de quelque 11 millions d’habitants. En même temps, la taille du secteur, en chiffres absolus, permet aux experts d’étudier finement son comportement.

C’est ainsi que le bureau d’analyse des données d’entreprises Graydon a pu appliquer son analyse d’impact de crise. Dans son calcul, il a pris en compte une série de variables classiques, comme le chiffre d’affaires, les résultats, les spécificités du secteur, les délais de paiement des factures, etc., en y ajoutant un volet exceptionnel consacré à l’évaluation des réserves financières de chaque entreprise, combinée avec la perte de revenus et les coûts variables. Graydon a également intégré dans ses calculs les mesures d’aides existantes, dont le montant et les conditions d’attribution varient selon les régions flamande, wallonne et bruxelloise, sans lesquelles la situation du secteur serait encore bien pire. Enfin, les chiffres intègrent le fait que les entreprises du tourisme pourraient être contraintes de rembourser les bons à valoir non utilisés par leurs clients

Une agence sur trois en faillite, une sur deux y échappera…

On compte en Belgique précisément 1.693 agences de voyage et points de vente dont 491 (29%) se trouvent désormais dans la zone rouge, alors qu’elles n’étaient que 71 avant la crise (4,2%). Quelque 420 agences et voyagistes ont donc vu leur santé financière se dégrader en quelques semaines. Comme on pouvait s’y attendre, ce sont leurs réserves qui vont faire la différence.

Les 491 entreprises aujourd’hui menacées emploient environ 1.600 personnes, soit 27% de l’emploi total du secteur. Pour les sauver, il faudrait injecter 152 millions d’euros, ce que les pouvoirs publics ne semblent pas prêts à concéder…

Conclusion :

Quelque 29% de ces entreprises se trouveront en situation de faillite d’ici la fin de l’année, tandis que 16 autres pour cent évolueront dans une « zone grise », toujours sous la menace de s’effondrer. A l’inverse, 49,3% des agences et voyagistes se montrent très résistants à la crise, révèle aussi l’analyse du bureau spécialisé. Elles représentent le gros de l’emploi du secteur, soit 4.111 postes de travail.

Claude Boumal

Claude Bourmal est un journaliste qui écrit pour diverses publications en France et en Belgique. Il nous fait l’honneur d’écrire pour MisterTravel.news (et Pagtour.info avec qui Claude et MisterTravel sont partenaires)

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *