Catégories
Aérien Transport

Level France : une liquidation déjà prévue en Juillet dernier par le groupe IAG

Level Europe opérant en Autriche des vols moyen-courriers, avait déjà déposé le bilan en juin dernier. Elle proposait avec six Airbus A320 et A321 des vols vers 18 destinations dont Paris-CDG, au départ de ses deux bases à Vienne et Amsterdam. Il était clair que Level France allait suivre. La direction de la compagnie aérienne low-cost avait annoncé mercredi 8 juillet qu’elle allait cesser son activité et engager un plan social.

Les appareils rendus aux propriétaires

Deux des trois avions de la compagnie Level France ont quitté leur base à Paris-Orly, pour être rendus à leurs propriétaires. Un PSE est en cours de négociation pour les 180 salariés. Concernant les clients, il faudra suivre les remboursements qui risquent d’être oubliés. Une pression sera nécessaire auprès d’IAG British Airways, propriétaire de Level France!

Une compagnie aérienne déjà en mauvaise santé

De son vrai nom OpenSkies, Level France était déjà mal en point en début d’année, annonçant la fermeture de sa ligne vers Las Vegas et l’annulation du lancement de celle vers Boston.

Pour les nostalgiques :

De façon ironique, Level à Barcelone va continuer

Level à Barcelone ne semble pas remis en question. La low-cost long-courrier y annonçait hier la reprise en septembre des vols à destination de New York et Buenos Aires, « avec les meilleurs taux, les conditions les plus flexibles et un nouveau protocole d’hygiène et de prévention à bord ». Avant la crise sanitaire, elle proposait avec quatre A330-200 un réseau de cinq destinations (Boston, Buenos Aires, New York–JFK, San Francisco et Santiago du Chili).

Le groupe IAG concentre ses forces en Espagne avec notamment les négociations sur le rachat d’Air Europa.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *