Catégories
Asie Destination

La Thaïlande lance une prévision très pessimiste pour 2021

Tourism Authority of Thailand (TAT) a effectué un point presse à Bangkok. Pour l’année 2020, le pays devrait perdre plus de 50% de ses visiteurs étrangers. Comme d’autres grands pays, la Thaïlande doit face à la pire récession due au Covid19.

La Thaïlande perdrait au moins 65% de ses touristes en 2020

TAT prévoit que seuls 14 à 16 millions de visiteurs étrangers viendront en Thaïlande cette année, en forte baisse par rapport aux 33,8 millions prévus en mars. L’année dernière, les arrivées d’étrangers ont atteint un record de 39,8 millions. C’est une année terrible pour l’ensemble des professionnels en Thaïlande et des spécialistes de la destination.

Le Royaume n’a pas été trop touché par la Covid 19

La Thaïlande a su contenir le nombre de cas d’infection au coronavirus. Elle se situe au 102ème rang. Pour une population supérieure à 69 millions d’habitants, le pays ne compterait que 3,351 infections (https://www.worldometers.info/coronavirus/?= )

Le pays reprend vie depuis début Juin

La Thaïlande a autorisé la réouverture des pubs et des barset prévoit après avoir enregistré cinq semaines sans aucune transmission communautaire du coronavirus, a déclaré un responsable du gouvernement. Les pubs, les bars et les salles de karaoké pourront fonctionner jusqu’à minuit à condition qu’ils respectent les consignes de sécurité telles que garantir un espace de deux mètres entre les tables.

Des étrangers entrent à nouveau en Thaïlande au compte-gouttes

Les étrangers avec un permis de travail, une résidence et une famille en Thaïlande pourront également entrer dans le pays, mais seront soumis à une quarantaine de 14 jours. Les étrangers à la recherche de certains types de traitements médicaux tels que la chirurgie esthétique ou les traitements de fertilité pourraient également être autorisés dans le pays. Les visiteurs d’affaires du Japon, de Corée du Sud, de Singapour, de Chine et de Hong Kong pourraient également être exemptés d’une période de quarantaine de deux semaines dans le cadre d’une entrée accélérée s’ils ont des certificats attestant qu’ils étaient exempts de COVID-19 et ont été testés à l’arrivée.

Pas d’ouverture pour les touristes avant la fin de l’année 2020

Il est peu probable que la Thaïlande rouvre ses frontières aux touristes internationaux avant la fin de l’année selon l’avis d’un vice-gouverneur de l’Autorité du tourisme de Thaïlande. S’exprimant lors d’un webinaire, organisé par Mekong Tourism, le vice-gouverneur du marketing international à TAT, Chattan Kunjara Na Ayudhya, a noté qu’il n’y avait « aucune discussion sur un calendrier pour la réouverture du pays aux touristes de loisirs entrants ou sortants ».

Pour 2021, TAT transmet des prévisions très pessimistes

On a dû relire plusieurs fois les communiqués avant d’être certain de ce qui avait été annoncé. TAT prévoirait ne recevoir en 2021 que 6,1 millions de visiteurs internationaux, contre 39,8 millions en 2019. Les revenus des visiteurs internationaux en 2021 selon le plus pessimiste des trois scénarios développés par le TAT se réduiraient à seulement à peine 9 milliards d’euros, soit environ 16% des 80 milliards d’euros gagnés en 2019. Il faut espérer que cette approche très prudente pourrait évoluer.

Thai Airways … pas avant Septembre !

La compagnie aérienne, actuellement en cours de réhabilitation, a prolongé son moratoire sur les vols jusqu’au 1er septembre au moins. La Cour centrale des faillites de Thaïlande devrait décider de son sort dans les prochaines semaines.

Néanmoins, pour le moment, la compagnie Thai Airways prévoit un certain nombre de vols à partir de Septembre :

Auckland, 3 vols par semaine

Pékin, 2 vols par semaine

Brisbane, 3 vols par semaine

Bruxelles, 3 vols par semaine

Copenhague, quotidien

Delhi, quotidien

Denpasar, 3 vols par semaine

Dhaka, 5 vols par semaine

Francfort, quotidien

Guangzhou, 2 vols par jour semaine

Hanoi, tous les jours

Ho Chi Minh-Ville, tous les jours

Hong Kong, tous les jours

Islamabad, 4 vols par semaine

Jakarta, 3 vols par semaine

Karachi, 4 vols par semaine

Kuala Lumpur, 5 vols par semaine

Lahore, 4 vols par semaine

Londres Heathrow, tous les jours

Manille, 4 vols par semaine

Melbourne, 5 vols par semaine

Munich, 5 vols par semaine

Nagoya, 3 vols par semaine

Osaka Kansai, 3 vols par semaine

Paris CDG, 3 vols par semaine

Perth, 3 vols par semaine

Phnom Penh,

Séoul Incheon par jour, 6 vols par semaine

Shanghai Pu Dong, 2 vols par semaine

Singapour, 4 vols par semaine

Sydney, 5 vols par semaine

Taipei Taoyuan,

Tokyo Haneda, 4 vols par semaine

Tokyo Narita, 4 vols par semaine

Vientiane,

Yangon tous les jours,

Zurich, 4 vols par semaine

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *