Catégories
Aérien Transport

Le « bus direct » ou les « cars Air France » … c’est fini…

Les fameux cars Air France qui faisaient la route vers Orly et CDG…. sonnent déjà comme un très vieux souvenir. On a eu à peine le temps de voir les remplaçants « Le Bus Direct » …. Que déjà ils abandonnent le terrain…

Nostalgie de ces cars Air France

Qui se souvient de ce hall des Invalides où nous nous faisions vacciner et où on nous délivrait le carnet jaune des vaccinations pour les pays lointains. Petit à petit le hall s’est vidé. Il y avait encore une agence et surtout les car Air France. Ils faisaient route vers les aéroports. Nous commencions déjà notre voyage. Puis, tout a changé.

On nous promettait le meilleur

Depuis le 12 mai 2016, Les Cars Air France ont changé de nom et se sont nommés « Le Bus Direct ». On nous assurait que la navette aéroport ferait peau neuve avec une desserte renforcée dans Paris, une tarification simplifiée, de nouveaux services offerts aux voyageurs pour une nouvelle expérience de voyage.

Des dessertes pratiques

Les dessertes de la gare de Lyon et de la gare Montparnasse, pratiques pour les provinciaux, ainsi que celle très demandée des Champs–Elysées sont maintenues avec Le Bus Direct. Les nouveautés concernent la desserte de l’ouest de Paris avec la création de 2 arrêts emblématiques en remplacement d’Invalides : Tour Eiffel et Trocadéro.

Ne rêvons plus …. C’est fini

Le Bus Direct, la liaison régulière par autocar entre Paris et ses aéroports était suspendue depuis avril en raison de la crise sanitaire. Son exploitant, Keolis, annonce que « le Bus Direct » ne devrait pas reprendre du service.

Keolis, le fossoyeur des cars Air France

Son exploitant, Keolis (filiale de la SNCF), a indiqué que ces bus ne devraient pas reprendre du service pour transporter les voyageurs de Paris vers les aéroports d’Orly et de Roissy et vice-versa. « Le Bus Direct » employait 180 personnes, dont 160 conducteurs.

Il reste les bus de la RATP pour CDG

Pour la liaison entre Paris et CDG, on aura donc la possibilité d’emprunter le bus de la RATP jusqu’à Opera. En temps normal, c’est la cohue. On a également le choix de prendre le RER et admirer le Blanc Mesnil, Aulnay sous-bois … Les étrangers apprécieront les fameux trains de banlieue.

Pour Orly, c’est un peu pareil

Vous avez droit à une liaison automatique qui aurait pu être parfaite. C’est Orlyval. Cependant, pour aller jusqu’à Paris, les ingénieurs ou l’état auront décidé qu’il était mieux de changer à Massy pour emprunter la ligne C du RER. Heureusement, il reste le bus RATP qui part d’Orly vers la place Denfert Rochereau et on est bien serré !

Les aéroports de Paris sont décidément en retard

La plupart des aéroports européens ont des liaisons dignes vers les capitales ou les villes importantes. Londres Heathrow est parfaitement desservi par le métro et par plusieurs lignes de bus. Londres Gatwick ou Stansted ou Luton sont desservi notamment par les bus Easybus. L’aéroport de Madrid est également très bien desservi par train et par bus. Pour Milan vous avez droit à Malpensa Express ou Trenitalia. Des aéroports de Berlin, tout a été facilité.

Il faut bien constater qu’ADP, qui est encore un organise publique, a bien du mal à satisfaire les passagers. Le fléchage dans les différents terminaux est réalisé par des amateurs. L’espace pour les passagers dans le terminal F est indigne. Quant aux moyens de transport, ils deviennent la portion congrue.

Vive l’environnement

Alors que le gouvernement et Air France vont tenter de nous faire croire faire baisser la pollution en supprimant des liaisons aériennes courtes. Ils n’ont pas pensé que les passagers devront prendre un taxi, un VTC ou leurs voitures pour prendre un avion à Orly ou à Roissy.

Merci pour la pollution !

fb-share-icon Tweet

3 réponses sur « Le « bus direct » ou les « cars Air France » … c’est fini… »

C’était déjà pas facile…
Le bus ou le RER avec des bagages quelque peu volumineux mais c’est souvent un minimum quand on voyage pour des vacances… c’est pas drôle !
Ce n’est pas une bonne nouvelle .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *