Catégories
Ferroviaire Transport

Les chemins de fer espagnols choisissent les japonais et les canadiens …

Hitachi et son partenaire canadien Bombardier ont décroché un contrat d’environ 800 millions d’euros pour la fourniture de voitures pour une ligne ferroviaire à grande vitesse en cours de développement en Espagne.

L’accord, qui doit être divisé 60-40 en faveur du conglomérat industriel japonais, couvre 184 voitures dans 23 trains. Les deux premiers ensembles devraient être livrés en septembre 2022, les autres devant être livrés d’ici mars 2023.

Une ligne ultra rapide en Espagne

La ligne ferroviaire dans le cadre de cet accord reliera les grandes villes espagnoles, notamment Madrid, Barcelone, Malaga et Séville, lorsqu’elle entrera en service en 2022.

Trenitalia exploitant en Espagne

 La compagnie ferroviaire italienne Trenitalia a été choisie mercredi comme premier opérateur privé à exploiter des services à grande vitesse espagnols.
Trenitalia fait partie du consortium ILSA avec la compagnie aérienne espagnole Air Nostrum, basée à Valence. ILSA a été sélectionné par ADIF, la société qui gère l’infrastructure ferroviaire espagnole, comme le premier opérateur privé à avoir accès au marché ferroviaire espagnol.
 Le consortium Trenitalia exploitera des services à grande vitesse sur les lignes Madrid-Barcelone, Madrid-Valence / Alicante et Madrid-Malaga / Séville.

Trenitalia est déjà client d’Hitachi

Les antécédents de l’opérateur ferroviaire italien Trenitalia ont ouvert la voie à l’accord, annoncé lundi, selon Hitachi. Une filiale espagnole de Trenitalia exploitera la nouvelle ligne ferroviaire.

Le Frecciarossa 1000, le modèle de train commandé, est conçu pour fonctionner commercialement à 360 km/h tout en minimisant les vibrations et le bruit. Les rames comprennent un service Wi-Fi et des voitures-restaurants.

Trenitalia exploite le Frecciarossa 1000 en Italie depuis 2015. La société a reçu jusqu’à présent des livraisons de 50 trains.

Hitachi et Bombardier, qui ont développé conjointement le Frecciarossa 1000, ont remporté une commande de 647 millions de dollars de Trenitalia en juin de l’année dernière pour fabriquer 14 trains supplémentaires du train.

Pour rappel Alstom rachète Bombardier

Alstom a annoncé son intention d’acquérir 100% des actions de Bombardier Transport pour un montant compris entre 5,8 et 6,2 milliards d’euros en février. Dans le cadre de cet accord, la CDPQ, qui détient actuellement une participation de 32,5% dans Bombardier Transport, deviendra le principal actionnaire d’Alstom avec environ 18% du capital. La CDPQ réinvestira environ 2 milliards d’euros dans Alstom plus 700 millions d’euros supplémentaires. Bouygues restera actionnaire d’Alstom avec environ 10% du capital. Cette acquisition consolidera la position d’Alstom en tant que deuxième fabricant mondial d’équipements ferroviaires en termes de chiffre d’affaires, derrière le CRRC chinois.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.