Catégories
Asie Destination

Thaïlande : ses temples, ses moines et ses églises

Quand on part en Thaïlande, il y a une chose dont on est quasiment certain, c’est de visiter un temple bouddhiste. Il en existe des milliers. Mais savez-vous que les églises catholiques se distinguent également ! Avant d’aborder tout cela, il faut rappeler qu’il est possible de visiter la Thaïlande toute l’année. Les amoureux de la nature seront comblés en venant entre mai-juin et septembre-octobre.

Le bouddhisme est la principale religion pratiquée en Thaïlande

Vous comprendrez pourquoi le pays regorge de temples bouddhistes. Les voyageurs aiment visiter ces temples pour en apprendre un peu plus sur cette religion, pour les visites touristiques et les belles photos. Il faut savoir que ces anciens wats (temples) jouent un rôle important dans la vie quotidienne de nombreux Thaïlandais. Il est intéressant de savoir que les thaïlandais pratique le bouddhisme Theravada comme ceux du Sri Lanka, de Birmanie, du Laos, du Cambodge…

Les thaïlandais sont à 95% de religion bouddhiste

Le bouddhisme est un élément clé de l’identité de nombreux Thaïlandais. Vous les verrez nombreux pour des cérémonies. D’autres attendront les moines sur la route pour offrir de la nourriture. Les offrandes quotidiennes font partie des rites. Les fidèles espèrent ainsi qu’ils vivront plus longtemps et qu’ils seront plus heureux et en bonne santé. Pourquoi pas ?

Les moines bouddhistes sont omniprésents

On raconte que tout homme doit devenir moine pendant une certaine période avant l’âge de 20 ans. Bien que la durée prévue soit d’environ trois mois, certains resteront aussi peu qu’un jour ou deux. La majorité des moines restent au moins quelques semaines. Ils font cela pour obtenir un bon karma. Les Thaïlandais qui sont riches ou qui ont de l’argent sont considérés comme ayant un très bon karma. On pense que ceux qui n’ont pas d’argent se sont mal comportés dans une vie antérieure, donc n’ont pas un bon karma. Il n’est pas certain que les plus jeunes aient cette croyance.

Vous rencontrerez toujours au moins un moine

Il y aurait quelque 300 000 moines vivant au Pays du Sourire. De Chiang Rai à Bangkok en passant par Phuket, les visiteurs sont presque assurés d’en voir quelques-uns en Thaïlande. Leurs tuniques à la couleur jaune, safran, orange, sont très reconnaissables. « Le Bouddha aurait appris aux premiers moines à fabriquer leurs robes en tissu « pur », c’est-à-dire en tissu dont personne ne voulait. Les types de tissu comprenaient les tissus qui avaient été mâchés par des rats ou des bœufs, brûlés par le feu, souillés par l’accouchement ou le sang menstruel, ou utilisés comme linceuls pour envelopper les morts avant la crémation. Les moines récupéraient les tissus des tas d’ordures et des lieux de crémation. Toute partie du tissu inutilisable était coupée et le tissu était lavé. On le teignait en le faisant bouillir avec des matières végétales — tubercules, écorce, fleurs, feuilles — et des épices comme le curcuma ou le safran, qui donnaient au tissu une couleur jaune-orange ». C’est l’origine du terme « robe safranée ».

On vous décrit sommairement celui qui est le plus célèbre à Bangkok : Wat Phra Kaew ou le Temple du Bouddha d’Émeraude

Construit dans l’enceinte du Grand Palais, Wat Phra Kaew est le temple le plus important et le plus visité de Bangkok. L’une des caractéristiques les plus importantes est le Bouddha d’émeraude, sculpté dans un bloc de jade de 66 cm de haut. Cette icône très vénérée a été découverte pour la première fois en 1464 à Chiang Rai lorsque le wat qui l’abritait a été frappé par la foudre. Il a été emmené au Laos avant de revenir à Chiang Mai et d’arriver finalement à Bangkok où vous pouvez l’admirer aujourd’hui.

Wat Phra Kaew est un superbe temple à explorer, en particulier la très longue galerie recouverte de peintures murales représentant 178 scènes de l’histoire épique du Ramayana . Comme de nombreux temples, les hommes doivent vêtir un pantalon et une chemise à manches longues. Les femmes doivent parfaitement se couvrir et éviter toute nudité.

Un autre temple à Chiang Mai

Wat Phra That Doi Suthep est extrêmement populaire. Il se situe dans le nord du pays. Ce temple attire des groupes de visiteurs tous les jours, il est donc préférable d’y aller très tôt le matin. Le site est en hauteur, il vous faudra un peu de courage pour monter les 309 marches. Wat Phra That Doi Suthep est considéré comme l’un des lieux de pèlerinage les plus sacrés de Thaïlande en raison de sa relique ainsi que de l’influence de Chiang Mai qui était le centre du royaume de Lanna au 14ème siècle. En fait, le wat peut recevoir 120 000 visiteurs par mois …

Wat Phra Sri Sanphet à Ayutthaya

Il est possible de faire une excursion d’une journée vers Ayutthaya, au départ de Bangkok. La ville a été nommée site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1991 et abrite certains des temples les plus spectaculaires de Thaïlande. L’un de ces temples est l’étoile Wat Phra Sri Sanphet. On dit que ce monastère est l’un des temples les plus importants d’Ayutthaya. Il est situé dans le parc du palais royal. L’une de ses caractéristiques les plus frappantes et les plus connues sont les grandes pagodes en forme de cloche. De petites ruines entourent ces trois pagodes, qui auraient été la base des maisons royales à l’époque d’Ayutthaya.

Certains visiteurs demandent parfois à visiter une église catholique

C’est bien sûr possible. En 2003, on recensait 278 000 catholiques en Thaïlande, ce qui représentait 0,44% de la population totale à l’époque. Il s’agit donc d’une religion minoritaire mais respectée.  Sur invitation de la Première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra, le pape François a visité la Thaïlande du 19 au 23 novembre 2019 dans le cadre d’une tournée en Asie. Ce fut la première visite papale de ce type depuis celle du pape Jean-Paul II en 1984. On trouve donc des églises en Thaïlande

Une belle église dans Bangkok

L’église Santa Cruz est un bel héritage portugais dans la capitale. Elle se situe dans Thonburi qui est un quartier résidentiel charmant situé à l’ouest du fleuve Chao Phraya. L’église Santa Cruz se dresse à cet endroit depuis les années 1770. Le bâtiment actuel est plus récent. Doté d’un dôme rose rougeâtre et de fenêtres rondes en forme de rayons en dessous, c’est un spectacle frappant. Le plafond à l’intérieur mérite d’être vu.

Une autre église à voir si vous allez à Ayutthaya

Il s’agit de l’une des plus anciennes églises de Thaïlande, l’église Saint-Joseph se trouve au cœur de la ville historique d’Ayutthaya. Le bâtiment de style roman est certainement très différent des ruines abondantes et des temples pour lesquels la région est célèbre. La première église a été construite ici dans les années 1660. Construite à l’origine en bois, elle a été renforcée avec des briques quelques années plus tard. Elle a été utilisée comme un sanctuaire sûr pour les habitants pendant la guerre Ayutthaya-Birmanie. Ayant subi d’importants dommages dans les années 1760, elle a été restaurée à son ancienne gloire avec l’ajout d’éléments romans encore plus attrayants. Le bâtiment semble curieusement venir tout droit d’Amérique du Sud.

Après avoir évoquer temples et églises, il est bon de signaler qu’en ce moment, il faut se protéger.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.