Catégories
Tour-Opérateurs - Distributeurs Agences Pros du tourisme

Quelques chances pour sauver un voyagiste qui existe depuis 40 ans

Si en France, on n’évoque pas ou peu les dépôts de bilan ; en Allemagne, on compte déjà les entreprises qui risquent de disparaitre sauf aides ou rachats éventuels comme Italweg et Tour Project. Un autre voyagiste est en redressement judiciaire. Mais, des solutions existent !

Grimm Touristik Wetzlar (GTW) en redressement judiciaire

Il s’agit de l’un des principaux fournisseurs de voyages à forfait de l’industrie. Il actif dans le tourisme en bus et en groupe depuis 1979. L’entreprise propose également des croisières fluviales. La société a déposé une demande d’insolvabilité devant le tribunal de district de Wetzlar. GTW compte 75 collaborateurs.

Des affrêtements sur des croisières fluviales

L’importante activité de croisières fluviales, avec 2 navires en affrètement complet tout au long de la saison, a provoqué une sortie de liquidités importantes. L’agence a dû rembourser les voyages annulés par les clients. Cette situation s’est intensifiée avec les avertissements aux voyageurs en provenance de Hongrie et de Vienne ces dernières semaines. Les croisières sur le Danube ont dû être complètement annulées.

Les perspectives pour les prochains mois ne sont pas claires

En raison des autres avertissements et restrictions de voyage, les groupes réservés pour les prochains mois, notamment en autocar sont également incertains. Ce n’est pas uniquement le cas pour GTW mais pour d’autres acteurs.

Des négociations en cours pour sauver l’entreprise

Compte tenu des possibilités offertes par le règlement sur l’insolvabilité et après les pourparlers qui ont eu lieu jusqu’à présent, on peut supposer que les opérations pourraient se poursuivre. Il y a suffisamment de commandes, l’entreprise est très bien organisée et dispose d’une équipe expérimentée et très motivée.

L’Association des Voyages en Groupes (VPR)

L’industrie du groupe est un facteur de vente majeur avec des volumes importants de voyages. Adriano Matera, président nouvellement élu de l’Association : « Dans cette situation, il serait erroné de tirer des conclusions des cas actuels concernant l’ensemble du secteur » … « Toute insolvabilité initiée a son histoire qui lui est propre » … « La crise du Covid19 continuera de peser lourdement sur l’industrie du tourisme dans l’année à venir, le VPR rejoint donc les demandes d’autres associations industrielles auprès du gouvernement fédéral pour une aide sur mesure pour les entreprises »

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *