Catégories
Événement Sanitaire

Vaccin COVID-19 : le meilleur moyen pour faire repartir le tourisme ?

Bien que nous ne soyons pas des experts en matière de médecine ; le vaccin contre le Covid19 nous intéresse au premier plan. La reprise d’une activité normale dans le secteur du voyage ne pourra réellement reprendre que sûrement grâce à l’arrivée de ce vaccin. On devrait avoir le choix car le nombre de laboratoires qui œuvrent pour le remède miracle sont nombreux.

Les pays riches ont des accords avec plusieurs laboratoires

Contrairement à d’autres épidémies, les pays occidentaux, pour la plupart, ont acheté leur approvisionnement via des accords de préachat directement avec les fabricants. Cette fois également, les pays pauvres ne devraient pas être oubliés grâce à une initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il faut l’espérer. Les pays peuvent accéder à un vaccin en le fabriquant eux-mêmes ou en l’achetant à l’étranger. Les États-Unis visent à fabriquer 300 millions de doses d’ici la fin de l’année prochaine via l’opération « Warp Speed », tandis que le Royaume-Uni met en place sa propre fabrication via le nouveau centre de fabrication et d’innovation de vaccins, qui sera en mesure de produire suffisamment de doses pour l’ensemble pays dans six mois. Le 18 septembre, la Commission européenne (comprenant la France) a signé un accord de précommande de 300 millions de doses du vaccin en cours de développement par Sanofi et GSK.

Une initiative de l’Inserm

Dans un communiqué du 1er octobre, l’Inserm annonce l’ouverture d’une plateforme baptisée CoviReivac pour inviter 25 000 Français à s’inscrire afin de participer à des essais cliniques dans la recherche d’un vaccin anti Covid-19. Cette plateforme recueille dès le 1er octobre l’inscription des volontaires pour mener les premiers essais cliniques de grande ampleur en France. 25 000 personnes âgées de 18 ans et plus sont attendues. Pour se porter volontaire, il suffit d’abord, de se préinscrire sur le site www.covireivac.fr.

Vaccin contre le coronavirus : quand sera-t-il disponible ?

L’ex-Premier ministre Edouard Philippe avait indiqué le 19 avril qu’il n’y aurait pas de vaccin avant 2021. Ce qui est confirmé par le Comité vaccin français le 24 août dans un article de Libération : « si tout continue à bien se dérouler, nous pourrons voir arriver un vaccin au premier trimestre 2021 », indique Marie-Paule Kieny, la présidente du nouveau Comité vaccin et directrice de recherche à l’Inserm. Dans un Avis du 24 juillet, le Conseil scientifique indiquait s’attendre à avoir « plusieurs dizaines de millions de doses de vaccins disponibles entre le dernier trimestre de l’année 2020 et le premier trimestre de 2021 ». Auront-ils raison cette fois-ci ?

En attendant, protégez-vous ainsi que vos proches !

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Vaccin COVID-19 : le meilleur moyen pour faire repartir le tourisme ? »

Bien sur le vaccin est la solution perenne pour faire face à la pandémie…
Tous les chercheurs sont sur la brèche et si tout se déroule bien…l’espoir est à l’échéance du printemps 2021…En attendant comme le dit l’article en conclusion…Protégeons nous, protégeons les notres et les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *