Catégories
Agences Réceptif Pros du tourisme Technologie

Rien ne va plus chez Evaneos…

Evaneos de devoir se résoudre à se séparer de salariés. Selon nos informations, la plateforme touristique va supprimer environ 50 postes, notamment via des départs volontaires, soit plus de 20% de ses effectifs. « Nous vivons dans le tourisme une situation compliquée, avec une activité quasiment à l’arrêt depuis le début de la crise » , rappelle Éric La Bonnardière, CEO et co-fondateur.

Evaneos devait s’implanter aux Etats-Unis …

L’entreprise de plus de 220 personnes a levé près de 90 millions d’euros depuis sa création en 2009, auprès de Partech, Level Equity, XAnge, Serena Capital et Bpifrance. Le dirigeant assurait encore la semaine dernière que l’entreprise bénéficiait « d’une assise financière importante ». Mais pas suffisante pour absorber à terme le repli quasi total de l’activité, malgré un rebond timide lors de la saison d’été. Par ailleurs, plus de nouvelles sur une implantation aux Etats-Unis?

Pourquoi ne pas rebondir sur d’autres idées ?

Vous nous direz, c’est plus facile à dire qu’à faire. Il est évident que les activités avec les réceptifs doit être au point mort. N’être qu’une plateforme d’intermédiation ne suffit sûrement pas. Il faut apporter plus de créativité. Pourquoi ne pas se réinventer ? Il serait intéressant de voir comment ce type d’entreprise pourra rebondir après la pandémie !

On peut observer que des sociétés qui, par exemple, effectuent des réservations de camping-car, s’en sortent plutôt bien.

Une société comme Asia ne s’est pas gênée à proposer des package élaborés en France. Ce n’était pas évident mais au moins, ils ont été réactifs.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.