Catégories
Asie Destination

Pourquoi la Chine referme à double tour ?

La Chine a interdit l’accès de son territoire à plusieurs nationalités dont les français. Les informations que nous recevons font état de nouveaux cas de Cocid19 dans plusieurs provinces chinoises. Avoir des informations précises dans l’ensemble du territoire est mission quasi impossible même pour des amis-correspondants que nous avons à Shanghai ou Beijing !

Les informations au compte-gouttes

Chine a déployé des tests au Covid19 pour près de 5 millions de personnes et imposé des mesures strictes dans la préfecture de Kashgar, dans l’extrême ouest du Xinjiang, après qu’un seul cas de coronavirus asymptomatique ait été signalé samedi. Cependant, la campagne de test a jusqu’à présent identifié 137 cas supplémentaires – et tous sont asymptomatiques, selon la commission régionale de la santé du Xinjiang. Il s’agit du nombre quotidien le plus élevé de cas asymptomatiques de Covid-19 signalés en Chine en près de sept mois.

Des mesures dans le Xinjiang comparable à Wuhan

Le Xinjiang a été soumis à des mesures de confinement strictes, comparables à celles imposées dans la ville de Wuhan – l’épicentre d’origine du virus, bien qu’il n’ait signalé que 70 cas et trois décès.

Des tests par millions dans la ville de Qingdao

Plus tôt ce mois-ci, la ville portuaire de Qingdao, dans l’est du pays, a testé plus de 10 millions de personnes en seulement quatre jours sur une douzaine de cas transmis localement. Mais certains experts en santé publique ont mis en doute l’efficacité des tests à l’échelle de la ville, étant donné que les patients sont généralement identifiés sur une période de temps. Un patient infecté peut être testé négatif, puis quelques jours plus tard, être positif – les cas cachés ne peuvent donc pas tous être détectés en même temps.

La Chine a-telle un virus dans ses chiffres sur la Covid19 ?

Quand on regarde les chiffres, nous restons rêveurs. Au 6 Novembre, le pays ne déclare que 86 151 cas d’infections et 4634 décès. Cela voudrait dire que la Covid19 ne toucherait que 3 chinois sur 1 million. La Chine a 1,4 milliards d’habitants. Pour la comparaison, Singapour a connu 58 000 cas d’infections et 28 décès. La ville-état n’a que 6 millions d’habitants. Le problème vient peut-être de certaines provinces qui ne donneraient pas d’informations précises. Mais, il semble évident qu’il y a un problème de comptage. La Chine a sûrement pris d’infinies précautions pour contenir le virus mais malheureusement il est impossible de croire aux « performances » annoncées.

La Chine interdit l’entrée des français et d’autres nationalités

La Chine a interdit aux voyageurs non chinois de la Grande-Bretagne, de la France, de la Belgique, des Philippines et de l’Inde, imposant certaines des restrictions d’entrée les plus strictes de tous les pays alors que les cas de coronavirus augmentent dans le monde. Les restrictions couvrent les personnes ayant des visas et des permis de séjour valides.

La Chine répète ce qu’elle a connu en Mars dernier

Les suspensions étaient une annulation partielle d’un assouplissement le 28 septembre, lorsque la Chine a autorisé tous les étrangers titulaires d’un permis de séjour valide à entrer. En mars, la Chine avait interdit l’entrée des étrangers en réponse à l’épidémie. Pékin prévoit également d’imposer des exigences de double test aux voyageurs en provenance d’Australie, de Singapour et du Japon à partir de dimanche.

Le trafic international avec la Chine prévoit une chute de 97%

China Southern Airlines, le plus grand transporteur du pays en nombre de passagers, a annoncé qu’elle suspendrait les services de transit pour les passagers en provenance de 21 pays, pour la plupart des pays africains et asiatiques, dont l’Inde et les Philippines. Le nombre de vols internationaux hebdomadaires de passagers desservant la Chine continentale de fin octobre à mars devrait chuter de 96,8% par rapport à un an plus tôt.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Pourquoi la Chine referme à double tour ? »

La Chine tout comme les autres pays observent les pays émetteurs : La France, la Belgique et d’autres ont eux-mêmes imposé des confinements depuis + d’une semaine en vue de la croissance exponentielle des infections.
La Chine se protège par des mesures draconiennes pour éviter l’importation du virus. Si dessous un compte rendu en temps réel
Ma fille, belge, née à Beijing est partie sur Beijing par un vol direct le 31/10 – munie d’un test PCR (-72heures)- présenté la veille à l’Ambassade pour validation en vue de l’obtention du ‘Health Declaration Form’ tamponné par l’Ambassade.
Arrivée à Beijing- test PCR et antigène- pour être ensuite transportée en convoi policier- avec les autres passagers- vers un hôtel en dehors de Beijing où une aile est destinée aux passagers de ce vol (en très grande (99%) majorité Chinois) ou après paiement de 7240 CNY pour séjour de 14 nuits avec 3 repas par jour. Les portes donnant accès aux couloirs de peuvent être ouvertes que pour recevoir et disposer les plateaux du ‘room-service’. Chaque jour elle reçoit un appel pour s’informer de sa température. Le 13/11 un second test PCR sera fait et si négatif elle pourra quitter l’hôtel le 15/11 pour rentrer ‘à la maison’ qu’elle ne pourra quitter pendant une semaine quand son code QR sera passé au vert-sinon elle ne pourra quitter la ‘cité’ (il faut savoir qu’en Chine les appartements sont regroupés en ‘cité’ gérées avec accès via des postes de contrôles).
Entre temps en Chine ils vont au resto, font du shopping, travaillent et sortent en boîte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *