Catégories
Hôtel Office du tourisme Tour-Opérateurs - Distributeurs Agences Pros du tourisme Hébergement

EDV : « nous allons sponsoriser la météo » … est-ce bien le moment ?

Est-ce une bonne idée ? Ne faudrait-il pas garder les ressources pour la véritable relance en 2021. Il s’agit des questions qu’on peut se poser. Aujourd’hui, les vacanciers potentiels sont plutôt frileux car les annonces des autorités ne sont pas encore très claires. Créer des corridors entre certains pays n’est pas envisagé actuellement !

Faut-il encourager les réservations pour les vacances de fin d’année ?

C’est la question que posait, EDV via Corinne Palomino, chargée de la communication et JP Mas, le président. Elle n’attend d’ailleurs pas la réponse : « Nous répondons OUI. Nous sponsorisons d’ailleurs dès le 30 novembre et pour 4 semaines la météo de France 3 en disant aux téléspectateurs qu’il faut réserver dès maintenant. Le message sera « déconfinez-vous l’esprit, réservez vos vacances. »

Pour le moment le ministre du tourisme ne donne aucun signe positif

Jean-Baptiste Lemoyne, n’encourage plus les Français à réserver leurs vacances de fin d’année pour ne pas donner de faux espoirs. C’est qu’il dit sur BFM. Il incite d’ailleurs les Français à « patienter encore un peu » et à attendre les annonces d’Emmanuel Macron pour éventuellement réserver à la dernière minute.

En Octobre, il était bien plus confiant

Le 12 octobre, il appelait les Français à organiser les vacances avec confiance en assurant qu’en cas de problème sanitaire, ils seraient remboursés sans pénalité. « C’est un acte citoyen de réserver, de s’organiser », disait alors Jean-Baptiste Lemoyne.

En attendant la SNCF se prépare

De son côté, la SNCF a annoncé qu’elle fonctionnera normalement durant les vacances de fin d’année qu’il faut en déduire que tout le monde pourra voyager.

La ministre du travail refroidit les ardeurs

La ministre du travail, Elisabeth Borne, indiquait aux stations de ski de se tenir prêtes à accueillir des clients. La ministre du travail demandait même aux professionnels ne pas hésiter à embaucher des saisonniers. Puis le 15 Novembre, à la question : les stations de ski seront-elles ouvertes pour les vacances de Noël ?… la réponse de la ministre : « Il est trop tôt aujourd’hui pour prendre une décision sur ce sujet »

La saison est primordiale pour les stations de ski

La période de Noël et du Nouvel An est primordiale pour l’économie du ski, qui réalise une importante partie de son chiffre d’affaires à cette époque de l’année, rappelle la chambre syndicale Domaines skiables de France, DSF. Les domaines skiables se préparent à l’ouverture de leurs pistes comme d’habitude ou presque.

Les stations de ski et les hébergeurs n’ont pas le choix

Dominique Marcel, directeur de la compagnie des Alpes, indiquait sur RTL : « Je ne peux pas le garantir, mais nous l’espérons, nous le croyons, nous nous battons pour » …  « Nous pensons que nous avons les moyens d’accueillir en toute sécurité nos visiteurs parce que c’est un enjeu économique majeur pour les territoires. Si c’est une saison blanche, ce sera un scénario noir pour l’ensemble de l’industrie du ski et des stations », poursuit Dominique Marcel qui précise que la période des fêtes de fin d’année représente « 20 à 25% » de l’activité de la saison. « Ce qu’il faut bien avoir en tête, c’est que la saison dure 4 mois et demi. Donc chaque semaine de perdue, c’est une semaine qui compte beaucoup »

Dans tous les cas, la saison sera difficile sans les étrangers

La clientèle étrangère risque de manquer, la faute aux restrictions imposées par la crise sanitaire. Les professionnels de la montagne travaillent donc à capter de nouveau les vacanciers français dans la foulée d’un été réussi. « Sur la base d’un panel de 600 professionnels, le cabinet G2A « prévoit une baisse moyenne de 26% pour les hébergeurs ». Les étrangers représentent 28% de la clientèle des stations françaises, britanniques en tête (9%), suivis des belges (4%) et des hollandais (3%).

Tentons de rester positifs, nous regarderons la météo de France 3 pour savoir si nous pouvons sortir !

fb-share-icon Tweet

3 réponses sur « EDV : « nous allons sponsoriser la météo » … est-ce bien le moment ? »

Est-ce bien le moment ?
Pfuffff (Soupirs ………….)
Tiens cela me rappel ce sketch de Fernand Raynaud.
(si,si malheureusement, j’étais déjà né) :
« Les oranges pas chères » (à réécouter ça fait du bien)

Vas-y Corinne ………… fonce, parler aux voyageurs, c’est toujours le bon moment.
Y en a marre de ces « critiqueurs permanents » qui vous diront APRÈS ce qu’il aurait fallu faire AVANT.

C’est le moment pour que nos clients se rappellent leurs vacances passées pour penser aux vacances futures.
Elles auront une saveur nouvelle, a déguster plus qu’a consommer.

Alors vas-y Corinne ………………. Fais-les rêver, donne leur envie.
(bon sang de bois !!!!…)

« Confiez-nous vos rêves, nous en ferons des souvenirs », c’est ça un agent de voyages, et il faut leur rappeler sans cesse.

Vas-y Corinne, ne lâche rien. On est là et toute action ou initiative, on prend .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *