Catégories
Afrique Destination

Une sacrée surprise dans un immense parc national en Ouganda

Très franchement, nous ne sommes pas certains que nous aurions parlé d’un parc national en Ouganda aujourd’hui. Il a fallu une information qui nous a bien fait rire pour évoquer ce parc peu connu. Une plantation bien spéciale a été découverte récemment !

Quelques mots sur l’Ouganda

République de l’Ouganda, est un pays enclavé en Afrique du Centre-Est. Il est bordé à l’est par le Kenya, au nord par le Soudan du Sud, à l’ouest par la République démocratique du Congo, au sud-ouest par le Rwanda et au sud par la Tanzanie. La partie sud du pays comprend une partie substantielle du lac Victoria, partagée avec le Kenya et la Tanzanie. L’Ouganda a obtenu son indépendance du Royaume-Uni le 9 octobre 1962.

Le président Yoweri Museveni et son épouse, Janet Museveni

Encore un pays où les droits de l’homme ne sont pas respectés

Les violations de la liberté d’association, de réunion et d’expression se poursuivent en Ouganda sous le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986. Museveni sera autorisé à se présenter à nouveau en 2021, après que les autorités ont durement réprimé l’opposition aux efforts visant à supprimer les limites d’âge présidentielles de la constitution. Les forces de sécurité ont arrêté et torturé des membres des partis d’opposition et des journalistes ; la police a empêché l’opposition d’accéder aux médias et aux réunions publiques. Les organisations non gouvernementales risquent des accusations à caractère politique pour avoir prétendument omis de se conformer aux dispositions légales. Par ailleurs, la répression des militants lesbiens, gays, bisexuels, transgenres et intersexes s’est poursuivie et les relations homosexuelles sont restées illégales en Ouganda.

The Queen Elisabeth National Park : la réserve la plus populaire d’Ouganda

Le parc national Queen Elizabeth est la réserve de savane la plus populaire d’Ouganda et possède la plus grande variété d’animaux sauvages de tous les parcs ougandais. La variété des habitats comprend la savane herbeuse, les forêts, les zones humides et les lacs. Cela fournit le cadre pour une vaste gamme de grands mammifères et primates. Le parc abrite plus de 95 espèces de mammifères et plus de 600 espèces d’oiseaux.

Un parc de 1978km² !

En plus de ses attractions fauniques exceptionnelles, le parc national Queen Elizabeth possède une histoire culturelle fascinante. Les visiteurs ont de nombreuses occasions de rencontrer les communautés locales et de profiter des contes, de la danse, de la musique et plus encore. Le classement du parc a assuré la conservation de ses écosystèmes, ce qui à son tour profite aux communautés environnantes.

Une plantation de marijuana découverte dans le parc national

Soyons honnêtes, qui cultive du cannabis dans un parc national public visité par des milliers de visiteurs chaque année ? Il était clair que tôt ou tard, cela serait révélé. La police a découvert une plantation de marijuana de deux hectares dans le deuxième plus grand parc national d’Ouganda, le parc national Queen Elizabeth, à l’ouest du pays. Deux suspects ont déjà été arrêtés. Plusieurs entreprises internationales ont demandé au ministère de la Santé des licences d’exportation de marijuana. Le pays n’envisage actuellement pas de légaliser le cannabis pour la consommation privée en plus de l’usage médical. On ne sait pas quelles sanctions les responsables de la plantation recevront.

Notre partenaire Trecom recommande un réceptif pour l’Ouganda

AFRICAN QUEST SAFARIS
Notre « Fer de lance » c’est le Safari sur mesure qui répond aux exigences des clients. Nous proposons quelques circuits types qui peuvent déjà guider un choix, tant par la durée que par la qualité d’hébergements , l’intensité du safari, le nombre de participants et le budgetMail : tasadamji@africanquest.co.ke

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Une sacrée surprise dans un immense parc national en Ouganda »

Effet de surprise.. Jusqu’au bout..
L’Ouganda voisin du Rwanda était lune destination figurant au programme d’Ikhar ( quand j’en étais à la barre) pour les Gorilles des montagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *