Catégories
Ferroviaire Transport

Eurostar se bat pour sa survie

L’opérateur ferroviaire à grande vitesse transmanche Eurostar « se bat pour sa survie » et a exhorté le gouvernement britannique à l’aider à surmonter la crise induite par le coronavirus. Eurostar considère anormal que des compagnies aériennes et des aéroports ont été aidés financièrement par le gouvernement anglais.

Eurostar a dû réduire la voile

Eurostar a considérablement réduit le nombre de trains qu’il exploite par jour entre Amsterdam, Bruxelles, Londres et Paris, en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie et du manque de demande des passagers. Avant la pandémie, il y avait environ 50 trains allers et retours chaque jour. Un premier train direct récent d’Amsterdam à Londres était encore presque vide, car la demande est faible ou nulle. La compagnie prévoit plus de trains pendant les fêtes de fin d’année.

Le premier train au départ d’Amsterdam faisait grise mine

Eurostar a exploité son premier service direct entre Amsterdam et Londres lundi 26 octobre, près d’un an plus tard que prévu. Cependant, en raison de l’aggravation de la crise sanitaire, le train a roulé presque à vide entre les deux capitales.

L’aérien aurait reçu au moins 2 milliards d’euros

Mercredi, un porte-parole d’Eurostar a déclaré que la firme «se battait pour sa survie contre une baisse de 95% de la demande, tandis que l’aviation avait reçu plus de 2 milliards d’euros de soutien sous forme de prêts, de reports d’impôts et de financements. « Nous demanderions que ce programme soit étendu pour inclure les services ferroviaires internationaux, et plus généralement que le gouvernement intègre le train à grande vitesse dans son soutien au secteur du voyage, et ce faisant, aide à protéger la porte verte vers l’Europe »

Des milliers d’emplois en jeu

Le secrétaire général du syndicat ferroviaire RMT, Mick Cash, a déclaré dans un communiqué que « RMT appelle le gouvernement à intervenir immédiatement pour apporter un soutien financier vital pour l’important rôle d’infrastructures internationales joué par Eurostar et les milliers d’emplois soutenus à la fois directement et indirectement »

Un transport écologique

Mick Cash ajoute : « Il est tout à fait faux qu’Eurostar, un service écologique qui est un phare pour l’avenir de nos chemins de fer, se voit refuser le type de soutien financier offert aux aéroport s». Eurostar affirme que ses services émettent jusqu’à 90% d’émissions en moins par rapport au trajet équivalent en avion.

Le ministère britannique des transports travaillerait en collaboration avec Eurostar

Un porte-parole du ministère des Transports a déclaré que « le gouvernement s’est beaucoup engagé avec Eurostar sur une base régulière depuis le début de l’épidémie. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec eux alors que nous soutenons le rétablissement en toute sécurité des voyages internationaux. ». Eurostar souhaiterait un examen des redevances qu’il paie pour utiliser le seul tronçon de voie à grande vitesse britannique, qui relie Londres à l’entrée du tunnel sous la Manche.

La SNCF attend …

La compagnie ferroviaire nationale française SNCF détient une participation majoritaire dans Eurostar, qui devrait fusionner avec la société franco-belge à grande vitesse Thalys l’année prochaine. On ne sait pas si le malaise dans lequel se trouve actuellement le secteur fera dérailler ces plans.

Le Brexit créé une grande incertitude

Mis à part le coronavirus, Eurostar devra peut-être également faire face à des perturbations liées au Brexit, car l’incertitude persiste quant à la gestion du tunnel sous la Manche une fois la période de transition du Royaume-Uni terminée, le 31 décembre.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *