Catégories
Ferroviaire Transport

Libéralisation ferroviaire en Espagne le 15 Décembre

Le Conseil des ministres en Espagne avait approuvé, en décembre 2019, un décret royal visant à libéraliser le trafic ferroviaire en Espagne. Les concurrents de l’opérateur national (RENFE) sont prêts pour démarrer dès Mars 2021 !

La RENFE semble se porter mieux que la SNCF

La RENFE se prépare à affronter cette concurrence. L’entreprise ferroviaire nationale espagnole se porte plutôt bien. En 2018, elle a réalisé un bénéfice de 111,4 millions d’euros, en hausse de 59% sur 2017 alors que son chiffre d’affaires a atteint 3,979 millions d’euros, en hausse de 11,2%. RENFE a terminé l’année 2018 avec une hausse de 4% de la demande passagers, soit 507 millions de voyageurs. Elle a pour la première fois dépassé ses résultats de fréquentation d’avant la crise économique des années 2000. La perte pour cette année devrait être de 200 millions, selon les informations de la RENFE.

Le TGV low-cost de la RENFE veut prendre son temps

Le président de Renfe, Isaías Táboas, a une fois de plus exclu le démarrage du service « TGV low cost », connu sous le nom d’AVLO, en raison des effets de la pandémie et de l’attente de la réduction des restrictions à la mobilité. « L’AVLO reviendra lorsque les clients le demanderont. Désormais, les gens ne planifient pas de voyage et c’est un produit qui doit avoir une utilisation proche de 90% ; prendre un tel produit lorsque le marché n’est pas prêt n’a pas beaucoup de sens pour nous en ce moment », a-t-il assuré lors d’un forum Mobilité organisé par « Invertia ».

Le TGV ILSA : une alliance entre Air Nostrum et Trenitalia

ILSA, l’un des nouveaux opérateurs privés, qui concurrencera Renfe.  La nouvelle compagnie a annoncé investir 1 milliard d’euros pour démarrer ses services à grande vitesse en Espagne à partir de 2022.

La nouvelle société serait détenue à 55% par Air Nostrum et 45% par Trenitalia. La compagnie compte faire l’achat de 23 nouveaux trains fabriqués par Bombardier et Hitachi. ILSA s’est fixé deux objectifs principaux avec son entrée en Espagne, établir un nouveau standard « High Speed » ​​avec la numérisation, la personnalisation et la durabilité comme clés et promouvoir l’utilisation du rail en faveur de la décarbonisation de l’économie.

La SNCF sera prête dès Mars 2021 avec OUIGO

Helen Valenzuela, responsable de la SNCF en Espagne, assure qu’ils testent déjà leurs trains à bas prix sur les rails de Barcelone et de Valence afin qu’ils soient opérationnels en 2021 si les conditions sanitaires le permettent. D’ici 2022, OUIGO espère arriver à Séville et Malaga, une fois que ses trains soient adaptés à la technologie de signalisation LZB.

La liaison Madrid – Barcelone devrait bénéficier de la concurrence

La libéralisation ferroviaire en Espagne, qui entrera légalement en vigueur le 15 décembre, débutera quelques semaines plus tard avec la liaison Madrid-Barcelone passant par Saragosse, et depuis le corridor bien connu comme Puente Aéreo, elle sera étendue à d’autres liaisons telles que Valence, Alicante, Cordoue, Malaga ou Séville.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *