Catégories
Expériences Nutrition Amérique Latine Destination

Planète à emporter : les arepas

L’arepa est une galette de maïs avec une texture moelleuse grâce au fromage à l’intérieur, et un extérieur croustillant. Elle fait partie de l’héritage amérindien partagé par plusieurs pays d’Amérique Latine, en particulier en Colombie et au Venezuela, mais également au Mexique où elles sont appelées « gorditas » (petites boulottes).

Une nourriture pas chère, qui se prépare tant grillée, frite ou cuite au four, copieuse et bien nourrissante, que se mange au petit-déjeuner pour faire le plein d’énergie, achetée à la volée chez l’un des nombreux postes de rue à Caracas, Medellin ou Bogota. Cependant, elle est en train de devenir internationale, exportée d’abord par la diaspora colombienne, pendant les années noires où les FARC sévissaient dans le pays, puis par celle des vénézuéliens fuyant le pays suite aux dictatures de Chavez et de Maduro.

Elle se mange nature, avec du beurre comme sur les crêpes, ou fourrée avec toute sorte de viandes (de la viande rouge, du porc rôti effiloché, des bouts de poulet émiettés), de fromages grillés et des légumes. Celle au doux nom de Reina Pepiada (« la reine aux formes pulpeuses ») est l’une des variétés les plus communes au Venezuela et dans ce pays, on les consomme également comme collation après une nuit (plutôt arrosée, admettons) passée dehors.

C.A.T.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *