Catégories
Événement Sanitaire

Pape François : Pendant la crise, ne pensez pas aux départs en vacances

Le pape François a appelé les gens à ne pas penser à leur prochain voyage de vacances en premier durant la pandémie. Au lieu de cela, les gens devraient profiter de l’année 2021 pour faire plus pour les plus faibles de la société. C’est ce que le chef de l’église catholique a dit dimanche après sa prière de midi.

Pour des raisons de protection contre la covid19, le pape de 84 ans n’a pas prononcé la prière de l’Angélus devant les pèlerins, mais dans la bibliothèque du palais apostolique du Vatican.

Décidément, même le Pape ne nous aide pas beaucoup !

fb-share-icon Tweet

3 réponses sur « Pape François : Pendant la crise, ne pensez pas aux départs en vacances »

Parmi tous les prêcheurs de bonne parole, celui-ci est particulièrement dangereux par les temps qui courent. Pour ce populiste -du même acabit qu’un Trump, un Putin, un Erdogan, un Bolsonaro et même un piètre Mélenchon-, grand spécialiste du double discours, il n’y a pas pire démon que l’économie libérale. Et, par extension, la pensée libérale tout court. En Argentine, son pays, du temps où il était archevêque de Buenos Aires, il s’était farouchement opposé à l’IVG et au mariage homosexuel, qui ont depuis été légalisés par les gouvernements péronistes de Néstor et Cristina Kirchner. Cependant, il continue de soutenir les mandats successifs de la famille Kirchner, sur laquelle se multiplient les preuves des saccages astronomiques à l’économie de l’Etat, parce que Bergoglio considère qu’ils servent “la cause des pauvres”. L’image qui donne une certaine presse de ce “pape du sud” luttant contre le démon du capitalisme lui ont été favorables pour réussir son véritable souhait: devenir un leader d’opinion dont l’acceptation de “ses vérités” aille au-delà de l’Amérique du Sud, le continent qui apporte le plus de fidèles à l’église catholique. Cette homme est le véhicule d’une pensée qui fait la part belle aux fanatismes actuels. Méfiance, donc.

Je n’irai pas jusqu’à comparer ce pape aux pires populistes du monde comme cela est fait dans un précédent commentaire, mais j’avoue que sa vision étroite des choses me fait dire qu’au travers de ce conseil, il oublie de faire état de Compassion par rapport à tous les secteurs du tourisme au bord du gouffre.. Affligeant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.