Catégories
Événement Sport et loisirs Sanitaire

Ski : les vacances de février largement compromises

Tous les acteurs de la montagne espéraient une ouverture des remontées mécaniques pour les vacances de Février. Le gouvernement semble ne pas vouloir céder pour des raisons sanitaires.

Les stations seront ouvertes

Les autorités françaises maintiennent la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de ski en février 2021 en raison de la situation sanitaire préoccupante de la Covid-19. Mais les stations de ski françaises restent ouvertes, et des activités de plein air sont autorisées.

Confirmation du ministre du tourisme

Le secrétaire d’État au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a confirmé mercredi 20 janvier, au cours d’une conférence de presse organisée à l’issue d’une visioconférence avec les acteurs de la montagne, le maintien de la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski, sans donner de date de réouverture. Tout ce que l’on sait, c’est qu’elles ne rouvriront pas le 1er février et le secteur s’oriente vers “une saison blanche”, selon ses propos lors d’une conférence de presse organisée à l’issue d’une visioconférence avec les acteurs de la montagne.

Plusieurs stations de ski s’organisent

Les stations de ski s’arrangent pour créer de nouvelles activités. Par exemple, en Savoie, les bureaux des guides des 3 Vallées s’associent pour promouvoir des sorties d’initiation sur l’ensemble des stations du domaine (Courchevel, Méribel, Val Thorens, les Ménuires, Orelle, Saint-martin-de-Belleville, Brides-les-Bain). À Gérardmer, dans les Hautes-Vosges, les commerçants tentent aussi de tirer parti des activités disponibles. Il y a une grosse demande sur le ski nordique ou encore la randonnée alpine. Quelques cours de ski sont maintenus en petits effectifs mais pas de quoi faire travailler les soixante moniteurs de la station.

Les grandes stations souffrent plus que jamais

Les grandes stations, qui accueillent une clientèle majoritairement internationale, pourraient cependant, à court terme, souffrir plus que les autres, estiment les professionnels. À L’Alpe d’Huez (Isère), où la clientèle étrangère représente près de 70% de la fréquentation, certains hôtels s’interrogent sur une fermeture anticipée cette saison en raison des nombreuses annulations de groupes – notamment israéliens ou argentins – ces derniers jours.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *