Catégories
Sujets de Société

Il lui fallait un certain courage !

Bolu Okupe n’a pas hésité à s’afficher ouvertement sur Instagram avec la mention « Yes, I am gay ». Vous nous direz que chez nous, cela passe presque inaperçu. Cependant, ce jeune homme est du Nigeria et est fils d’un politicien nigérian.

Le Nigeria condamne à mort les gays et lesbiennes

L’activité sexuelle homosexuelle tant masculine que féminine est illégale au Nigéria. La peine maximale dans les douze États du nord qui ont adopté la charia est la mort par lapidation. Cette loi s’applique à tous les musulmans et à ceux qui ont volontairement consenti à l’application des tribunaux de la charia. Dans le sud du Nigéria et en vertu des lois pénales laïques du nord du Nigéria, la peine maximale pour les activités sexuelles entre personnes de même sexe est de 14 ans d’emprisonnement. La loi d’interdiction du mariage homosexuel criminalise toutes les formes d’unions homosexuelles et de mariage homosexuel dans tout le pays.

Aucune protection juridique dans un pays de plus de 200 millions d’habitants

Le pays n’autorise ni ne reconnaît les droits des LGBT.Très peu de personnes LGBT sont ouvertes sur leur orientation et la violence contre les personnes LGBT est fréquente. Les Nigérians LGBTQ fuient vers des pays dotés d’une loi progressiste pour chercher protection.

Les nigérians sont 97% à ne pas accepter l’homosexualité

Selon le Pew Global Attitudes Project 2007, 97% des nigérians pensent que l’homosexualité est un mode de vie que la société ne devrait pas accepter. En 2015, une enquête menée par une organisation fondée par un activiste homosexuel nigérian basé à Londres a affirmé que ce pourcentage avait diminué à 94%.

Bolu Okupe a fait son « coming out »

Bolu Okupe, 27 ans, vit en France. Il est diplômé de l’université de Manchester depuis 2015. Son père a été conseiller média de l’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo. Ce dernier considérait l’homosexualité comme étant à la fois indigne de la Bible et de l’Afrique.

De nombreuses réactions homophobes

Bolu Okupe a reçu de nombreux de commentaires homophobes. Un utilisateur l’a notamment menacé de faire de lui « un cadavre » s’il revenait au Nigeria.

Bolu Okupe lui a répondu ainsi :

« Votre mentalité est tragique. Je suis désolé pour vous. Votre religion vous a transformé en imbécile psychotique qui pense qu’il est normal de tuer des gens… D’abord, votre stupidité me dit de rester en France. Mais monsieur, qui a amené le christianisme aux Africains ? Ce sont les Français et les Anglais. Vous êtes toujours coincé au 18e siècle. J’espère qu’un jour vous vous instruirez. Sinon vous allez mourir ignorant et du mauvais côté de l’histoire. » Pour éviter d’autres dérives, Bolu Okupe a, depuis, effacé la section des commentaires de son post.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.