Catégories
Réceptif Pros du tourisme Destination Océan Indien

Sri Lanka : quand un réceptif ne perd pas son temps

Nous connaissons Connaissance de Ceylan et son patron de puis au moins 40 ans. Comme de nombreux pays, le Sri Lanka est resté fermé aux touristes pendant de nombreux mois. Que faire quand on ne peut travailler ? En France, de nombreux professionnels se forment au travers de nombreux webinaires. Au Sri Lanka, des professionnels apprennent le français pour mieux accueillir nos compatriotes. Le pays rouvre un peu ses portes avec encore beaucoup de précautions.

Le patron, Chandra Wickramasinghe, est un francophone affirmé

Même en créant sa marque dans les années 80, il choisit un nom français : Connaissance de Ceylan. On ne va pas tout dévoiler mais il est marié avec une française. Cela facilite les choses. Vous me direz que votre serviteur, marié à une srilankaise, ne parle que très peu le cingalais. Il a choisi la France au démarrage de ses activités

Une promotion en France

Connaissance de Ceylan est un réceptif bien connu en France et notamment sur le marché des groupes. Ce n’était pas par facilité car, comme on le sait, le marché germanophone est bien plus important que le marché français. On peut dire qu’il aura été un des pionniers après Voyage Ceylon.

Pendant la pandémie, on apprend le français

Avec le concours de l’Alliance Française, des chauffeurs de Connaissance de Ceylan et d’autres DMC ont bénéficié d’un programme spécial. Le but était de fournir aux participants un cours gratuit pour se familiariser avec la langue française avec des compétences linguistiques de base axées sur le guidage touristique. Les cours ont été réalisés avec un mélange d’examens oraux et écrits. Un certificat a été remis aux participants. 31 chauffeurs avaient été sélectionnés, 15 provenaient de Connaissance de Ceylan et 16 autres d’autres DMC, membres de la SLAITO (Sri Lanka Association of Inbound Tour-Operators).

Une initiative formidable

Il faut savoir que pour visiter l’île du Sri Lanka, le meilleur moyen pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps, est de faire un circuit en voiture particulière. Pas question de laisser le volant aux touristes ; conduire au Sri Lanka relève de la prouesse.

Bientôt …

Dans un prochain article, on vous parlera un peu plus du Sri Lanka et on vous présentera la villa préférée de MisterTravel. On réserve quelques surprises pour les abonnées à notre newsletter quotidienne.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Sri Lanka : quand un réceptif ne perd pas son temps »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *